À LA UNE

Maroc: Le chômage à 12,5% au T1-2021 (HCP)

Le taux de chômage s’est accru de 2 points entre les premiers trimestres de 2020 et de 2021, passant de 10,5% à 12,5%, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Ce taux a enregistré une forte hausse aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain, passant respectivement de 3,9% à 5,3% et de 15,1% à 17,1%, précise le HCP dans une note d’information relative à la situation du marché de travail au T1-2021.

Il a également enregistré une forte hausse parmi les femmes (3,2 points), de 14,3% à 17,5%, et parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (5,7 points), de 26,8% à 32,5%, indique la même source, ajoutant que le taux de chômage des diplômés a, de son côté, enregistré une hausse de 2 points, passant de 17,8% à 19,8%.

Ladite note fait aussi ressortir que le nombre de chômeurs a augmenté de 242.000 personnes entre le premier trimestre de l’année 2020 et celui de 2021, passant de 1.292.000 à 1.534.000 chômeurs, ce qui correspond à une augmentation de 19%. Cette hausse étant le résultat d’une augmentation de 185.000 chômeurs en milieu urbain et de 57.000 en milieu rural.

Par ailleurs, le volume du sous-emploi, dans ses deux composantes, est passé, durant la période, de 954.000 personnes à 988.000, de 531.000 à 552.000 dans les villes et de 423.000 à 435.000 à la campagne. Le taux de sous-emploi est ainsi passé de 8,8% à 9,2%, au niveau national, de 8,7% à 8,9% en milieu urbain et de 8,9% à 9,6% en milieu rural.

Le taux de sous-emploi des hommes (10,2%) est presque deux fois plus élevé que celui des femmes (5,6%). En milieu urbain, il est de 9% contre 8,3% pour les femmes et en milieu rural, il est presque 5 fois plus élevé parmi les hommes avec 12% que parmi les femmes (2,5%).

Voir aussi:

Campagne céréalière 2019-20: Production définitive de 32 Mqx

Safaa BENNOUR

BAM: points-clés des statistiques monétaires de décembre

Samia BOUFOUS

Le reclassement de l’aviculture au grand bonheur des professionnels

Hicham Louraoui