À LA UNE Entreprise Communication financière

Maroc Telecom: 8,8 MMDH de CA consolidé au T1

Le Groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires (CA) consolidé de 8,8 milliards de dirhams (MMDH) au titre des trois premiers mois de cette année, en baisse de 1,6% (-0,6% à taux de change constant) par rapport à fin mars 2021.

Ce CA est soutenu par les revenus à l’international qui progressent de 1,8% à taux de change constant et compensent en partie la baisse des revenus au Maroc, toujours impactés par l’environnement concurrentiel et règlementaire, explique le Groupe dans un communiqué sur ses résultats consolidés du 1er trimestre 2022.

A fin mars 2022, les activités au Maroc ont généré un CA de 4,756 MMDH, en baisse de 2,7% suite au recul des revenus des activités Mobile dans un contexte règlementaire et concurrentiel difficile, et partiellement compensées par la Data Fixe toujours en croissance soutenue (+8,3%), fait savoir Maroc Telecom.

Dans le détail, le CA Mobile a enregistré une baisse de 5,1% à 2,816 MMDH. L’ARPU mixte (chiffre d’affaires généré par les appels entrants et sortants et par les services de données) net des promotions, hors roaming et ventes d’équipement, divisé par le parc moyen de la période) mixte (prépayé et postpayé) du T1-2022 s’est élevé ainsi à 44,9 dirhams, en retrait de 7,9%.

Les activités Fixe et Internet ont généré, quant à elles, un CA de 2,394 MMDH en hausse de 1% par rapport à 2021. L’importante croissance de la Data Fixe (+8,3%) compense la baisse de la voix.

En ce qui concerne les activités du Groupe à l’International, elles ont enregistré un CA de 4,3 MMDH, en hausse de 1,8% à taux de change constant, porté par la croissance de la Data Mobile (+29%). Hors baisse des terminaisons d’appel, les revenus des filiales ont progressé de 2,8% à taux de change constant.

Voir aussi:

« AXA Atout Cœur pour un Ramadan meilleur » revient pour une nouvelle édition

Maria MOUATADID

Le CAM repense la relation avec l’agriculteur

L’ONEE/FRDISI: création d’un centre de technologie digitale intelligente

Salma EL BADAOUI