• Accueil
  • À LA UNE
  • Marrakech : Ouverture de la première édition de “GITEX AFRICA Morocco”
À LA UNE

Marrakech : Ouverture de la première édition de “GITEX AFRICA Morocco”

Les travaux de la première édition de “GITEX AFRICA Morocco” se sont ouverts, mercredi à Marrakech, avec la participation de plus de 900 exposants et start-ups ainsi que des délégations en provenance de quelque 95 pays.

La cérémonie d’ouverture de cet événement phare, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été rehaussée par la présence, notamment du Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch, de la ministre de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, Ghita Mezzour, et du ministre d’Etat de l’Intelligence Artificielle des Emirats Arabes Unis, Omar Sultan Al Olama, Chakib Alj, président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Mohamed Drissi Melyani, Directeur général de l’Agence de Développement Digital (ADD), ainsi que d’autres personnalités.

Portée par l’Agence de Développement du Digital (ADD) sous la tutelle du ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, cette rencontre réunit, trois jours durant, des dirigeants des secteurs public et privé, des décideurs politiques, des investisseurs et des universitaires pour des échanges intensifs entre les secteurs public et privé de la future plus grande économie numérique du monde.

Plus grand événement d’entrepreneuriat en Afrique, GITEX Africa est une initiative de GITEX GLOBAL à Dubaï, le plus grand Salon mondial de la technologie et des start-up, classé comme le meilleur au monde par les dirigeants mondiaux de la technologie, et qui fait escale dans cette première édition au Maroc, retraçant ainsi son engagement pour accélérer le développement des infrastructures numériques en Afrique.

Cette grande messe s’inscrit dans le cadre des efforts du Royaume pour renforcer la coopération Sud-Sud dans le domaine du numérique, et contribuer au rayonnement du Continent africain au niveau international, puisqu’il vise à promouvoir l’innovation technologique multisectorielle et la transformation digitale de l’Afrique.

GITEX Africa 2023 renforcera également les progrès réalisés dans la stratégie de développement numérique du Maroc, consolidera sa position parmi les trois premiers pays africains dotés des meilleures infrastructures TIC et sera l’occasion de souligner sa position comme l’un des marchés télécoms les plus avancés du continent.

A la lumière de la mission de l’Union africaine d’unifier le Continent en un marché unique numérique sécurisé d’ici 2030, les exposants de GITEX AFRICA font preuve d’optimisme face à l’écosystème technologique du Continent et des tendances qu’il crée, de l’augmentation de la connectivité Internet et d’une scène de start-up vertigineuse, à l’essor de l’intelligence artificielle et d’un secteur fintech florissant.

Des acteurs majeurs du paysage technologique marocain se sont également engagés dans cette aventure très attendue, conformément à la mission économique fédératrice du Royaume, dont 60 % des investissements étrangers sont dirigés vers l’Afrique.

Les dialogues sur le leadership et les rencontres axées sur les résultats domineront lors de GITEX AFRICA Morocco grâce à un programme riche en conférences multisectorielles, notamment le Sommet digital GITEX AFRICA et le forum des chefs d’entreprise de GITEX AFRICA.

Le sommet GITEX AFRICA DIGITAL SUMMIT réunira plus de 250 dirigeants des secteurs public et privé, décideurs politiques, investisseurs et universitaires, afin d’orienter la transformation de l’Afrique en un marché numérique unique.

Les thèmes majeurs qui seront abordés lors du forum de dialogue, d’échange et de collaboration le plus influent au monde, vont de l’analyse de l’état des lieux de l’économie numérique du Continent, à l’accélération de la mise en place d’une infrastructure publique numérique intégrée et inclusive.

Voir aussi:

Le moral des ménages reprend sa tendance baissière au T4-2023

Yassine Ahizoune

Énergie des courants marins : Feuille de route 2021

Salma EL BADAOUI

Aïd Al Adha: l’offre couvre largement la demande

Hicham Louraoui