• Accueil
  • À LA UNE
  • Mise en production progressive du projet de renforcement de l’approvisionnement en eau potable de Chefchaouen
À LA UNE

Mise en production progressive du projet de renforcement de l’approvisionnement en eau potable de Chefchaouen

Chefchaouen  – L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a procédé à la mise en production progressive de la première tranche d’un important projet de renforcement et de sécurisation de l’approvisionnement en eau potable de la ville de Chefchaouen et des douars avoisinants à partir des eaux du barrage de Chefchaouen.

Ce projet d’envergure, qui s’inscrit dans le cadre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation (PNAEPI) 2020-2027, dont la convention a été signée le 13 Janvier 2020 devant SM le Roi Mohammed VI, vise à augmenter la capacité de production d’eau potable des installations existantes d’un débit supplémentaire d’environ 13.820 m3/jour, indique un communiqué de l’ONEE.

D’un coût global de 680 millions de dirhams, financé par un prêt du Fonds arabe pour le développement économique et sociale (FADES), la première tranche de ce projet, qui concerne l’approvisionnement en eau potable de la ville de Chefchaouen, dont la population est de 43.000 habitants, comprend la réalisation d’une station de traitement d’un débit nominal de 13.820 m3/jour, de deux réservoirs d’eau traitée d’une capacité globale de 3.500 m3, de deux stations de reprise, ainsi que la pose de 21 km de conduites d’adduction et l’amenée de la ligne électrique.

La deuxième tranche de ce projet, dont la mise en service se fera progressivement à partir de l’été 2023, concernera la desserte en eau potable de 240 douars d’une population globale de 150.000 habitants, fait savoir la même source, notant que la mise en service définitive de ce projet est prévue courant l’été 2024.

Ce grand projet permettra de sécuriser l’alimentation en eau potable de cette région à l’horizon 2040. Il contribuera également à l’amélioration des conditions de vie des populations et à l’accompagnement du développement socio-économique de la région.

Voir aussi:

Afrique: l’entrepreneuriat féminin en plein développement (WIA)

Khalid ABOUCHOUKRI

Ramadan: Les cafés et restaurants au goût du jour

Yosra BOUGARBA

OPCI: Actif net de 8,30 MMDH à fin août

Youness AKRIM