• Accueil
  • À LA UNE
  • Nouakchott: Mme Benkhadra souligne la vision royale en matière EnR
À LA UNE

Nouakchott: Mme Benkhadra souligne la vision royale en matière EnR

RHAMNA INVESTORS DAY LEADERBOARD

La Directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra, a souligné, mardi à Nouakchott, que le Maroc a su, conformément à la vision royale, mettre en œuvre une politique de développement des énergies renouvelables.

“Le Maroc a su mettre en œuvre, conformément à la vision de SM le Roi Mohammed VI, une politique de développement des énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et d’intégration régionale malgré le manque des ressources fossiles importantes”, a-t-elle déclaré à la MAP en marge de sa participation à la 6ème conférence “Mauritanides” des mines et de l’Energie.

Mme Benkhadra a mis en avant l’engagement du Royaume en faveur de l’intégration régionale, grâce aux interconnexions électriques liant le Maroc à d’autres pays.

Dans ce sens, elle a fait état des efforts visant le renforcement des interconnexions électriques vers les pays voisins du sud, notant que le Maroc s’inscrit pleinement dans volonté de collaboration et coopération dynamique au profit de toutes les parties.

Selon elle, “le Souverain érige en priorité la coopération avec les pays africains”.

Dans le même ordre d’idées, Mme Benkhadra a mis en relief le caractère stratégique du projet du gazoduc Nigeria-Maroc, né de la vision de SM le Roi Mohammed VI et du Président nigérian, Muhammadu Buhari, et qui répond parfaitement à cette volonté d’intégration régionale et d’accès généralisé à l’énergie et la valorisation des richesses.

“Le projet du gazoduc illustre l’importance de la coopération entre ces pays et représente un vecteur d’accompagnement d’un dynamisme régional”, a-t-elle poursuivi.

La DG de l’ONHYM a souligné l’importance de cette rencontre qui met en lumière les potentialités de la Mauritanie dans le secteur de l’Energie et les opportunités de développement minier et industriel qui en découlent.

Lors de cette conférence, la responsable a rappelé la tenue de plusieurs tables rondes qui se sont articulées autour de la monétisation de ces gisements et des perspectives de croissance industrielle et minière de ces pays.

La responsable a pris part à une table ronde au cours de laquelle les directeurs généraux de tous les offices chargés des hydrocarbures et des mines dans les pays de l’Afrique du nord ou subsaharien ont discuté des perspectives de coopération dans le domaine du pétrole et du gaz en Afrique.

Et de souligner le rôle important de l’Afrique dans le développement de la planète, notant que l’Afrique est riche de par son potentiel humain et ses ressources naturelles dont les importantes réserves du pétrole et de gaz.

Rappelant les défis de développement durable et d’accès à l’électricité et l’énergie auxquels fait face l’Afrique, Mme Benkhadra a appelé à promouvoir des politiques adéquates pour valoriser les ressources naturelles du continent.

Organisée par le ministère mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, la 6ème conférence “Mauritanides” s’est articulée autour des sujets relatifs aux mines au pétrole et au gaz, en présence de grandes compagnies internationales spécialisées dans le domaine de la prospection pétrolière et l’exploitation des mines.

Voir aussi:

La Bourse de Casablanca ouvre en hausse

Samia BOUFOUS

L’Eco-cité Zenata abritera l’école gérée par Sabis

Repli de 46,1% du flux des IDE

Lhassan Essajide