À LA UNE Entreprise

OCP améliore son CA de 72% au S1

Le chiffre d’affaires du groupe OCP s’est établi à près de 56,02 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre de 2022, en hausse de 72% par rapport à la même période une année auparavant.

Cette performance s’explique principalement par une hausse des prix de vente dans les trois segments qui a largement compensé la baisse des volumes de ventes, indique l’acteur majeur de l’industrie des engrais dans un communiqué sur ses résultats à fin juin 2022.

« Les prix des engrais ont progressivement augmenté au cours du premier semestre 2022, reflétant principalement des conditions d’approvisionnement tendues suite aux pénuries alimentées par le conflit entre l’Ukraine et la Russie et la réduction des exportations en provenance de Chine. Les engrais étaient moins accessibles pour les agriculteurs en raison de la flambée des prix, ce qui a affecté la demande en Europe et aux États-Unis, fortement impactés par les conditions météorologiques défavorables », précise le Groupe.

Pour la Roche, le chiffre d’affaires a augmenté de 63% par rapport à la même période de l’année précédente, reflétant principalement l’amélioration des prix d’une année sur l’autre dans un contexte de baisse des volumes d’exportation vers la plupart des principales régions importatrices.

La hausse des prix de vente a entrainé une augmentation du chiffre d’affaires de l’acide phosphorique de 24% par rapport à l’année précédente. Cette hausse de prix a été partiellement compensée par la baisse des volumes d’exportation d’acide vers l’Asie, en raison du report des importations d’acide phosphorique au deuxième trimestre.

Le chiffre d’affaires des engrais au premier semestre a augmenté, quant à lui, de 69%, reflétant la hausse des prix, qui a atténué l’impact de la baisse des volumes d’exportation.

Par ailleurs, l’OCP fait savoir que la trésorerie et équivalents de trésorerie s’est élevée à 19,83 MMDH à fin juin dernier, ajoutant que la dette financière nette a atteint 45,23 MMDH, avec un ratio de levier financier de 0,87x qui se compare à 1,24x, affiché à fin décembre 2021.

En outre, et conformément à son engagement à préserver la sécurité alimentaire mondiale et sa mission axée sur les agriculteurs, OCP indique avoir lancé une initiative majeure pour aider les agriculteurs africains durant cette période de hausse significative de prix.

La contribution du groupe se matérialise à travers des remises sur 550.000 tonnes d’engrais, représentant environ 16% de besoins annuels totaux de l’Afrique, afin d’atténuer l’impact de la flambée des prix des matières premières et des sécheresses. Ce programme devra bénéficier à plus de 4 millions d’agriculteurs sur le continent.

Voir aussi:

La BVC en hausse du 26 au 30 avril

Africa CEO Forum: Une vision pour la souveraineté économique

Salma EL BADAOUI

Le sport, levier de développement au Maroc ?

Samia BOUFOUS