• Accueil
  • À LA UNE
  • Opération « Rentrée scolaire » de LafargeHolcim Maroc: 14.000 élèves riverains bénéficiaires
À LA UNE

Opération « Rentrée scolaire » de LafargeHolcim Maroc: 14.000 élèves riverains bénéficiaires

Plus de 14.000 élèves riverains autour des sites de LafargeHolcim Maroc dans plus de 100 écoles ont été concernés par l’opération « Rentrée scolaire » menée par le Groupe au titre de l’année scolaire 2022-2023.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de son programme « N’BNIOUW L’7AYAT », indique LafargeHolcim Maroc dans un communiqué. Cette action est marquée principalement par des opérations de soutien au transport scolaire ainsi que des distributions de cartables et de fournitures scolaires au bénéfice des élèves autour de nos usines.

La démarche vise à appuyer l’engagement de LafargeHolcim Maroc en faveur de l’éducation de proximité et de la lutte contre l’abandon scolaire. A l’instar de l’édition de l’année dernière, l’opération de cette année a été marquée par l’accompagnement à la création et l’équipement de plusieurs classes de préscolaire, ce qui permettra d’améliorer l’intégration des enfants dans le système scolaire.

L’éducation fait partie des axes prioritaires du programme de responsabilité sociétale de LafargeHolcim Maroc « N’BNIOUW L’7AYAT » et a toujours été un pilier historique de l’engagement que mène l’entreprise auprès des communautés et populations riveraines de ses sites.

De ce fait, LafargeHolcim Maroc mène régulièrement des projets responsables et durables dont le but est de promouvoir l’éducation des jeunes générations, avec une attention particulière à tout ce qui permet d’éviter l’abandon scolaire.

Ce programme consiste à accompagner l’évolution des lieux d’apprentissage, en coordination avec les directeurs d’école et les autorités avec une priorité pour les sanitaires et les lieux de vie et à faciliter l’accès aux établissements scolaires aux élèves les plus démunis: participation aux moyens de transport pour les élèves éloignés, distribution de cartables, de fournitures scolaires et de matériel scolaire et informatique pour les écoles riveraines.

Il s’agit aussi d’organiser le soutien scolaire pour les classes de transition (préparation du brevet et du baccalauréat) et de parrainer des élèves méritants de milieux défavorisés pour l’accès aux grandes écoles d’ingénieurs.

Rappelons que « N’BNIOUW L’7AYAT » est le programme de Responsabilité Sociale et Sociétale de LafargeHolcim Maroc destiné à créer de la valeur partagée. En 2021, plus de 139.000 riverains ont bénéficié d’aides structurées autour de 4 axes majeurs à savoir, « l’éducation de proximité et la lutte contre l’abandon scolaire, notamment celui des filles », « le partage des actions de sécurité et l’accès aux soins pour les communautés les plus proches », « le développement de l’employabilité des jeunes issus des communautés locales » et « le développement local via des partenariats allant dans le sens de l’amélioration du cadre de vie de nos riverains ».

LafargeHolcim Maroc est le leader national du secteur des matériaux de construction au Maroc et la première capitalisation boursière industrielle de la Bourse de Casablanca. LafargeHolcim Maroc est détenue majoritairement par une joint-venture entre le Groupe Holcim, leader mondial des solutions de construction innovantes et durables, et Al Mada-Positive Impact, fonds d’investissement panafricain à capitaux privés, basé à Casablanca.

Présent dans le Royaume depuis 1928, LafargeHolcim Maroc a participé à la modernisation du secteur de la construction et à l’essor économique du Maroc. Son ambition est d’être le partenaire de référence contribuant de façon significative au développement national, par sa capacité d’innovation et les savoir-faire apportés au secteur de la construction au Maroc.

Sa stratégie repose sur les principes fondamentaux d’une croissance durable, à l’écoute des évolutions de la société, et respectueuse de l’environnement et de toutes les parties prenantes.

Voir aussi:

La Bourse de Casablanca démarre en retrait

Maria MOUATADID

Taux directeur: Un consensus du marché autour du statu-quo

Samia BOUFOUS

Commerce: La coopération internationale est plus que jamais nécessaire

Yosra BOUGARBA