À LA UNE

Parlement: 55 réunions pour l’examen du PLF-2021

MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90
CAMPAGNE ADD
Sbah Nor

Rabat – Les commissions de la Chambre des représentants ont tenu 55 réunions pour l’examen du projet de loi de finances (PLF) de l’exercice 2021, adopté à la majorité en séance plénière vendredi.

Les réunions tenues correspondent à l’équivalent de 198 heures de travail, a indiqué la Chambre dans un communiqué, précisant que 185 amendements ont été présentés au sein de la commission des finances et du développement économique, dont 49 amendements ont été acceptés parmi eux plus de 40% émanent de l’opposition.

Pour la première fois dans l’histoire de l’institution législative, les travaux des commissions parlementaires dédiés au PLF ont été diffusés en direct sur le site web de la Chambre des représentants ainsi que sur les réseaux sociaux afin de mieux rapprocher l’action parlementaire des citoyens et de favoriser leur interaction avec les députés.

Le débat sur ce texte a été marqué par une riche contribution des membres de la première chambre, notamment grâce aux discussions et aux propositions d’amendements, sachant que les débats parlementaires ont focalisé sur nombre de questions d’actualité, comme la contribution de solidarité.

Les membres de la Chambre ont appelé à la généralisation de la couverture sanitaire, à la réforme du système éducatif, à l’augmentation du pouvoir d’achat des citoyens et à la lutte contre la précarité. Il s’agit aussi de venir en aide à l’entreprise marocaine, de créer des postes d’emploi, de surmonter les répercussions de la pandémie de Covid-19 et de consolider le tissu économique.

A l’occasion du débat sur le PLF 2021, le présidant de la Chambre des représentants Habib El Malki a relevé que le projet intervient dans une conjoncture nationale et mondiale exceptionnelle, marquée par des répercussions néfastes de la Covid-19 sur l’économie en particulier, affirmant que la vision perspicace de SM le Roi Mohammed VI a permis dès l’apparition de l’épidémie la mise à profit de nouvelles opportunités pour le Royaume.

Ce texte repose sur trois orientations majeures, à savoir l’accélération de la mise en œuvre du plan de relance de l’économie nationale, le lancement de la première phase de la généralisation de la couverture sociale, à partir de janvier 2021, et le renforcement des bases de l’exemplarité de l’État et l’optimisation de son fonctionnement.

Le PLF au titre de l’exercice 2021 retient des hypothèses reposant principalement sur une récolte agricole estimée à 70 millions de quintaux, le prix moyen du gaz butane estimé à 350 dollars la tonne et un taux de croissance hypothétique de 4,8%, tandis que le déficit budgétaire est estimé à 6,5% du PIB.

A l’issue de la séance plénière, les chefs de groupes et groupements parlementaires ont exprimé leur soutien à l’opération salvatrice menée par les Forces Armées Royales (FAR) et qui a permis de déloger les milices du « Polisario » du point de passage entre le Maroc et la Mauritanie (El Guerguarat), à travers la mise en place d’un cordon de sécurité en vue d’assurer le flux des biens et des personnes, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des FAR.

Voir aussi:

BAM: Repli de 6% du résultat net en 2018

Hicham Louraoui

Tirage sur la LPL pour 3 milliards de dollars

Hicham Louraoui

La CGEM et Inforisk signent une convention de partenariat

Mohammed HAMIDDOUCHE