À LA UNE

Prague abritera le 6è WFC en 2021 (ECSDA)

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Marrakech – La 6ème édition du forum mondial des dépositaires centraux des titres des valeurs mobilières (WFC 2021) se déroulera, du 17 au 21 mai à Prague (Tchéquie), a annoncé, jeudi à Marrakech, le président de l’Association européenne des dépositaires centraux de titres (ECSDA), Mathias Papenfuss.

« Après son passage de l’Asie (Hong Kong 2017) et de l’Afrique (Marrakech 2019), le WFC sera organisé en 2021 à Prague, ville historique qui est au cœur de l’Europe », a dit M. Papenfuss à la clôture du WFC 2019 qui se tient à Marrakech sous le thème « la nature changeante des marchés financiers ».

A cette occasion, le président sortant du WFC, Byungrhae Lee, a fait savoir que c’est le président de l’association des dépositaires centraux d’Afrique et du Moyen-Orient (AMEDA), Mohamed Abdel Salam, qui a été désigné comme le nouveau président de ce forum pour les deux prochaines années.

« Durant ces trois jours, nous avons partagé d’importantes informations, abordé une variété de sujets et appris beaucoup sur la Blockchain, l’apprentissage automatique (Machine learning), etc. », a dit M. Lee, faisant part de sa gratitude à l’ensemble des intervenants et participants qui ont contribué au succès de l’édition de Marrakech.

De son côté, M. Abdel Salam a souligné que la présidence du WFC est une grande responsabilité et constitue un challenge, en particulier après le grand succès de cette édition. « J’espère être capable de hisser les dépositaires centraux à un rang supérieur en vue de passer d’un forum à une vraie fédération », a-t-il ajouté.

Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le WFC, qui se tient tous les deux ans, constitue l’occasion idéale pour les principaux dépositaires centraux du monde de discuter de l’actualité et des pratiques du secteur ainsi que d’échanger les expériences.

L’impact des nouvelles technologies, la Cybersécurité, la Blockchain et la Fintech sur les Dépositaires et leurs activités sont, entre autres, les thématiques qui ont été abordées à cette occasion par les professionnels et les spécialistes venus de quatre-vingt-dix pays.

Voir aussi:

Hausse des émissions de titres de créance en 2019

Lhassan Essajide

Chambre des Représentants: discussion et vote du PLF samedi

Youness AKRIM

Coût de dette:L’impact de la note Fitch « reste limité »

Karima EL OTMANI