À LA UNE

Réussir l’après-crise, un défi pour la fonction RH

MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90
CAMPAGNE ADD
Sbah Nor

Plus que jamais sollicités, les gestionnaires des ressources humaines se sont retrouvés au cœur des bouleversements générés par la crise, qui a mis à rude épreuve tout le système et l’organisation des entreprises. Suspension ou arrêt d’activité, télétravail, digitalisation, ou encore réaménagement des locaux en respectant les mesures sanitaires, les gestionnaires RH ont dû réagir en urgence et faire face à de nouveaux défis et enjeux, aussi bien lors de la phase du confinement qu’après la reprise de l’activité.

« La crise sanitaire et l’arrêt brutal de l’activité durant le confinement ont propulsé les gestionnaires des ressources humaines au premier plan dans leur organisation », a indiqué dans une déclaration à la MAP la directrice générale d’Invest RH, Khadija Boughaba.

Cette crise a également démontré que les entreprises qui ont le mieux résisté, sont celles qui sont dotées d’une vision RH ancrée, une forte culture orientée vers l’humain, un management ouvert ainsi que des salariés engagés et compétents, a-t-elle souligné.

Elle a noté, à cet égard, que la fonction RH se doit de contribuer activement pour accélérer le changement et jouer le rôle de facilitateur, mettant en avant l’importance de la digitalisation, la gestion et le développement des compétences, qui sont des chantiers prioritaires de l’après crise.

Interrogée sur les leçons à tirer de cette crise, Mme Boughaba a relevé qu’outre l’importance de veiller à la bonne santé physique et mentale des salariés, « les enseignements sont à mon sens nombreux, au vu de l’intensité de l’impact de la crise sur les RH et la mise en évidence de la place centrale du Capital Humain au niveau de chaque entreprise », qui devra continuer à être placé au coeur de chaque organisation même après la crise.

Elle a, dans ce sens, incité à la redéfinition de la fonction RH pour qu’elle puisse jouer pleinement son rôle de réel « business partner », en répondant aux préoccupations immédiates de fonctionnement, tout en étant proactive, en vue d’anticiper les évolutions qui guettent les entreprises.

Ceci passe notamment par l’ouverture de l’entreprise sur son environnement, en adoptant les outils technologiques et systèmes de management gagnants, et en développant son savoir-faire et son agilité, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le Consultant Senior en Ressources Humaines & RSE et Vice-Président de la Commission Capital Humain de la CFCIM, Kamal Fahmi, a fait savoir que la communication interne a pris toute sa place dans le dispositif RH durant la crise, puisqu’elle a permis aux gestionnaires des ressources humaines d’être en contact permanent avec les salariés, de les informer des nouvelles et des décisions prises par l’entreprise.

D’après l’expert, repenser et adapter l’organisation est un enjeu important pour les gestionnaires RH durant la phase de reprise de l’activité, à travers le maintien du télétravail, pour les fonctions dont la présence physique n’est pas nécessaire, avec la mise en place , dans certaines entreprises, de charte de télétravail et la formation des managers sur le management à distance, pour éviter toute situation de conflit et de démotivation des salariés.

La digitalisation des processus RH n’était pas en reste durant toute cette période, vu que les entreprises qui ont pris du retard dans la transformation digitale, ont eu beaucoup de difficultés à assurer la continuité d’activité durant le confinement et après la reprise des activités, a-t-il fait observer.

S’agissant du processus de formation des collaborateurs, il a relevé que le digital learning (e-learning ou formation à distance) a pris la place du présentiel classique, avec le déploiement de plateformes digitales dédiées, qui ont permis aux gestionnaires des RH d’assurer le développement des compétences des collaborateurs.

Le processus des entretiens s’est également fait via visioconférence, qu’il s’agisse d’entretiens pour un recrutement ou d’évaluation annuelle, tout comme le renforcement du dispositif de communication interne, à travers l’utilisation des outils web, à savoir les sites d’entreprises et les réseaux sociaux d’entreprise intranet, a-t-il souligné.

Et de conclure que l’objectif des gestionnaires RH est d’informer en continu les collaborateurs, notamment ceux en télétravail, des nouvelles de l’entreprise en particulier celles relatives aux dispositions sanitaires en cas de contamination d’un salarié ou un de ses proches, d’organiser des webinars d’échanges avec le top management pour rassurer les salariés, répondre à leurs préoccupations, dissiper toute rumeur, ce qui permet de renforcer l’adhésion et le sentiment d’appartenance.

Voir aussi:

Paiement contactless: Interview avec Mme Alaoui, DGA de NAPS

Hicham Louraoui

Relance TPE/Damane Relance: 22,4 MMDH de crédits accordés

Youness AKRIM

ISIF’20: L’EMSI décroche 2 médailles d’or et 2 d’argent

Maria MOUATADID