À LA UNE

Signature d’un protocole entre Moncton University et MAScIR

L’Université canadienne de Moncton et la Moroccan Foundation for Advanced Science, Innovation and Research (MAScIR) ont signé mardi un protocole d’entente pour promouvoir la coopération et l’avancement des échanges scientifiques et de recherche.

Cet accord de coopération a été signé par le recteur et vice-chancelier de l’université de Moncton, Denis Prud’homme et la directrice générale de MASclR, Nawal Chraibi, lors d’une cérémonie virtuelle à laquelle ont pris part les ambassadeurs du Maroc à Ottawa, Souriya Otmani et du Canada à Rabat, Nell Stewart.

Les deux partenaires ont convenu notamment de mener des activités conjointes portant sur la recherche et le développement scientifique, l’échange de visites académiques des chercheurs et l’organisation conjointe de conférences et de séminaires internationaux.

Ce protocole d’entente d’une durée de cinq ans, est entré en vigueur dès sa signature.

Dans une allocution de circonstance, Mme Otmani a affirmé que ce genre de partenariat international, qui porte sur diverses formes de collaboration en matière de recherche et de développement scientifique, contribue à consolider grâce à son contenu « la coopération culturelle et scientifique entre le Maroc et le Canada qui est déjà considérable ».

Elle a ajouté que cette entente intervient alors que le Maroc a nommé récemment Donald Arsenault, consul honoraire du Royaume à Fredericton, avec l’objectif de développer davantage sa coopération et ses liens d’amitié avec la province du Nouveau Brunswick.

Tout en soulignant que l’enseignement supérieur est un levier fondamental de l’épanouissement économique et social de la jeunesse et de la société d’une manière générale, Mme Otmani a tenu à saluer les deux établissements pour la conclusion de ce protocole d’entente qui illustre leur volonté d’officialiser leur coopération « tant sur le plan des idées que sur celui de l’action ».

Voir aussi:

ASMEX-ENGIE services Maroc: Partenariat pour réduire l’empreinte carbone

Hicham Louraoui

Une femme violentée perd 14 jours de travail/ an

Sara Ouzian

Delta Holding: Hausse du CA de 3% au T3-2020

Karima EL OTMANI