À LA UNE

SMNF: 58% des patrons anticipent une stabilité au T1-2021

BMCI Credit Habitat A
Campagne ONMT Ntla9aw f bladna

Casablanca, 25/03/2021 (MAP) – Les anticipations des chefs d’entreprises du secteur des services marchands non financiers (SMNF), pour le 1er trimestre 2021, révèlent une stabilité de l’activité globale, selon 58% d’entre eux, selon le Haut-commissariat du Plan (HCP).

Ces anticipations seraient dues, d’une part, à l’amélioration prévue dans les branches des « transports aériens » et de l' »entreposage et services auxiliaires des transports » et, d’autre part, à la baisse prévue dans les activités de l' »hébergement », des « activités de location et location-bail » et des « activités des agences de voyage, voyagistes, services de réservation et activités connexes », précise le HCP dans une note d’information sur les résultats des enquêtes de conjoncture auprès des entreprises relevant des secteurs du commerce de gros et des services marchands non financiers, au titre du premier trimestre 2021.

Ladite note fait également ressortir que 61% des chefs d’entreprises anticipent une stabilité de la demande et 83% une stagnation des effectifs employés.

Au T4-2020, l’activité des SMNF aurait connu une baisse selon 51% des patrons et une hausse selon 32%. Cette évolution aurait été le résultat, d’une part, de la baisse d’activité enregistrée au niveau des branches de la « télécommunications » et de l' »hébergement » et, d’autre part, de la hausse d’activité enregistrée au niveau des branches des « transports aériens » et de l' »entreposage et services auxiliaires des transports ».

Le taux d’utilisation des capacités de prestation (TUC) du secteur se serait établi à 74%. Les carnets de commande du secteur sont jugés d’un niveau normal par 56% des patrons et inférieur à la normale par 39%. L’emploi aurait connu une baisse selon 32% des chefs d’entreprises.

Voir aussi:

Publication d’un guide sur les « Gender Bonds »

Hicham Louraoui

La FMIIP rejoint la CGEM

Maria MOUATADID

La Bourse de Casablanca soutient les PME gabonaises

Hicham Louraoui