À LA UNE

Tenue du Conseil d’administration de Morocco Foodex

Le Conseil d’Administration de Morocco Foodex, établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations, s’est tenu, lundi dernier à Casablanca, sous la présidence du ministre l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki.

Cette session, à laquelle ont pris part le président de la Fédération des chambres d’agriculture et les représentants des interprofessions et professionnels des différentes filières exportatrices des domaines de l’agriculture et de la pêche maritime, membres du conseil, a porté sur la présentation du bilan des réalisations physiques et financières de l’établissement au titre de 2021, le plan de travail et projet de budget de 2022, indique le ministère dans un communiqué parvenu mercredi à la MAP.

Il s’agit en matière de réalisations, des activités de contrôle technique, des activités de coordination, de veille et de développement des exportations, ainsi que les actions de promotion des exportations, précise la même source.

Parmi les principales réalisations, le développement d’un nouveau dispositif de veille stratégique opérationnelle de Morocco Foodex, qui vise à mettre à la disposition des décideurs publics et privés les informations pertinentes relatives aux marchés de destination.

L’année 2021 a, par ailleurs, été marquée par le renforcement du déploiement du système « Easy Food Export » le projet de digitalisation des activités de contrôle technique lancé en 2019, qui a été mis en symbiose avec les systèmes des autres intervenants dans le domaine du contrôle à l’export, notamment le système de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et celui des Douanes.

En ce qui concerne la situation des exportations, le secteur des produits alimentaires agricoles et maritimes a enregistré de bonnes performances durant la saison 2021-2022, malgré un contexte international difficile.

En effet, la valeur des exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes a atteint durant l’année 2021, 68,4 milliards de dirhams (MMDH), enregistrant ainsi une croissance de 9% par rapport à l’année 2020.

Pour la campagne 2021-2022 (du 1er septembre 2021 à fin février 2022), les exportations des produits maraîchers ont enregistré un volume de l’ordre de 773.000 tonnes, enregistrant une croissance de 18% par rapport à la même période de la campagne 2020-2021.

Concernant les agrumes, les exportations ont enregistré une croissance de l’ordre de 37% à fin février, pour passer d’un volume de l’ordre de 412.000 tonnes durant la campagne 2020-2021 à 566.000 tonnes durant la campagne 2021-2022.

En ce qui concerne les produits de la pêche, malgré une baisse de l’ordre de 4% du volume des exportations durant l’année 2021, la valeur des exportations a enregistré une croissance de l’ordre de 15%.

Pour l’année 2022, les exportations des produits de la pêche ont enregistré à fin février une croissance de l’ordre de 17% en volume et 44% en valeur par rapport à la même période de l’année 2021.

Les exportations des produits agricoles transformés (hors sucre et ses préparations) ont atteint un volume de l’ordre de 525 000 tonnes durant l’année 2021, soit une croissance de l’ordre de 14% par rapport à l’année 2020. En termes de valeur, les exportations de ce secteur ont atteint environ 11,9 MMDH en 2021 contre environ 9,9 MMDH en 2020, soit une hausse de l’ordre de 20%.

Cette tendance à la hausse est maintenue durant le début de 2022, avec un taux de croissance à fin février 2022, de l’ordre de 11% en volume et 43% en valeur par rapport à la même période de l’année 2021.

Voir aussi:

Marché secondaire: La volumétrie en hausse à 9 MMDH

BOA lance « creditbusinessonline.ma

m.mojahid

Communication financière: L’appel de l’AMMC aux émetteurs

Safaa BENNOUR