À LA UNE Communication financière

Trésor: la dette estimée à 960 MMDH en 2022 (AGR)

RHAMNA INVESTORS DAY LEADERBOARD

La dette du Trésor devrait atteindre les 960 milliards de dirhams (MMDH) en 2022, contre 886 MMDH une année auparavant, selon les estimations d’Attijari Global Research.

“À la lumière des dernières évolutions des principaux postes budgétaires de l’État, nous restons convaincus quant à la capacité du Trésor à maîtriser son déficit budgétaire en 2022 en dessous des 6,0% du Produit intérieur brut (PIB). Dans ces conditions, la dette du Trésor atteindrait les 960 MMDH en 2022, contre 886 MMDH en 2021”, indique AGR dans son “Budget Focus – Fixed income” du mois d’août.

Dans le détail, la dette intérieure devrait atteindre 731 MMDH en 2022, en hausse de +7,7% par rapport à 2021 et la dette extérieure devrait augmenter de +9,9%, passant de 208 MMDH en 2021 à 229 MMDH en 2022, relève AGR.

À fin août 2022, la dette globale s’établirait à 909 MMDH. La composante intérieure est estimée à 694 MMDH contre 215 MMDH pour la composante extérieure.

Par ailleurs, AGR fait savoir que le poids de la dette extérieure dans l’endettement global du Trésor demeure maîtrisé. Celui-ci ne dépasse pas les 24% à fin août 2022, en l’absence d’une sortie du Trésor à l’international. Il devrait se situer au même niveau à la fin de l’année 2022, un niveau cohérent avec le benchmark de référence du Trésor à l’international, soit les 25%

À la lumière de la dernière prévision du ministère de l’économie et des finances concernant un déficit budgétaire de 5,3% en 2022 contre 5,9% initialement, les analystes d’AGR ont ajusté leurs prévisions de croissance.

Et de rappeler que l’inflation poursuit sa trajectoire haussière et s’établit à un plus haut de 8,0% en août 2022.

À ce titre, l’endettement total du Trésor, rapporté au PIB, devrait atteindre, selon les estimations d’AGR, le seuil des 70% du PIB en 2022. La composante intérieure est estimée à 53,3% et celle extérieure à 16,7%.

Le Trésor serait déjà endetté à hauteur de 66,3% du PIB à fin août 2022. L’endettement intérieur devrait se situer à 50,6% du PIB en août 2022. De son côté, le taux d’endettement extérieur devrait avoisiner les 17,0% sur la même période, en léger recul par rapport à son niveau en 2021.

Voir aussi:

Les projets de dessalement d’eau, des solutions incontournables

Maria MOUATADID

La demande intérieure augmente de 3,5% au T1

Hicham Louraoui

Maroc Telecom: l’ANRT impose une astreinte de 2,45 MMDH

Hicham Louraoui