• Accueil
  • Bourse
  • La Bourse de Casablanca élargit l’indice “masi.esg” à 15 valeurs
Bourse

La Bourse de Casablanca élargit l’indice “masi.esg” à 15 valeurs

La Bourse de Casablanca a procédé, mardi, à l’élargissement de l’indice “masi.esg” à quinze valeurs au lieu de dix auparavant.

Annoncée lors d’une conférence de presse tenue sous le thème “les nouveaux indices de la Bourse de Casablanca”, cette décision a pour but de refléter l’engagement constaté des entreprises marocaines cotées dans le volet Responsabilité sociale des entreprises (RSE) depuis son lancement et l’amélioration significative des notes ESG (Environnement, Social et Gouvernance) attribuées par Moody’s ESG Solutions aux entreprises cotées à Casablanca.

Le “masi.esg” sera désormais composé des 15 valeurs qui ont obtenu les scores consolidés les plus élevés publiés par l’agence de notation.

Dans ce cadre, le Directeur général de la Bourse de Casablanca, Tarik Senhaji, a mis en exergue la prise de conscience importante qui s’affiche au Maroc de la part des entreprises et des investisseurs institutionnels, dans les domaines de la RSE et l’ESG, ce qui explique ainsi, cette décision d’élargir l’indice “masi.esg”.

De son côté, Ayoub Youssefi, Senior Manager-Market Data, Investisseurs et relations internationales à la Bourse de Casablanca, a souligné que la bourse de Casablanca vise, à travers l’élargissement de cet indice, de soutenir les entreprises cotées qui suivent une politique ambitieuse en termes d’ESG, d’informer et accompagner les entreprises intéressées par l’Investissement socialement responsable (ISR), et de respecter les engagements du secteur financier pris lors de la COP22.

Ladite décision, a-t-il fait savoir, a été prise suite à l’amélioration du score ESG des entreprises notées depuis le lancement de cet indice ainsi qu’à la forte demande d’intégrer l’indice exprimée par les émetteurs, constatés depuis le lancement de l’indice ESG, qui vise à intégrer aux critères financiers classiques de sélection, des critères environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance.

L’élargissement donne ainsi aux utilisateurs des indices (gestionnaires de fonds et investisseurs finaux) plus de flexibilité pour respecter davantage les dispositions prudentielles proposées par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), diversifier leur portefeuille et proposer une répartition sectorielle plus riche.

En plus des valeurs existantes, l’indice compte désormais “TAQA Morocco”, “Cosumar”, “Sodep-Marsa Maroc”, “TotalEnergies Marketing Maroc”, “CIH” et “Salafin”.

Conçus pour refléter la tendance du marché et servir de baromètre et de référence pour les gestionnaires de portefeuilles, les indices boursiers constituent des dispositifs essentiels pour accompagner le développement et la liquidité de tout marché boursier. Dans cet objectif, mais également afin d’accompagner le financement des entreprises nationales et d’intégrer les nouvelles tendances internationales, la Bourse de Casablanca a procédé à la refonte de sa gamme d’indices.

Ce projet a été mené en partenariat avec le Comité Scientifique des Indices en s’inspirant des meilleures pratiques internationales, en étroite collaboration avec les professionnels du marché et les différents acteurs.

Cette refonte s’est traduite à travers trois principaux développements: le regroupement de l’ensemble des indices de la Bourse de Casablanca sous la signature “masi.”, l’élargissement de la gamme par l’adoption d’un nouvel indice pour les petites et moyennes capitalisations et l’élargissement de l’indice Casablanca ESG 10 à 15 valeurs.

Voir aussi:

Bourse: L’AMMC revoit les seuils de variation maximale des instruments financiers

Comment s’explique la baisse du marché boursier?

Zin El Abidine TAIMOURI

BVC: L’essentiel du résumé hebdomadaire

Bassma RAYADI