• Accueil
  • Bourse
  • La Bourse de Casablanca termine proche de l’équilibre
Bourse

La Bourse de Casablanca termine proche de l’équilibre

CIH PAY2

Bourse (Casablanca) – La Bourse de Casablanca n’a pas pu conserver les gains de la veille, clôturant ainsi la séance de mercredi en légère baisse, affectée principalement par la mauvaise tenue des secteurs des « assurances », des « télécommunications » ainsi que de quelques valeurs du compartiment d' »agroalimentaire /production ».

Au terme d’une journée d’échanges dans le rouge, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a perdu 3,07 points (-0,03%) à 11.114,69 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a cédé 2,58 points (soit -0,03%) à 9.023,08 points.

En revanche, l’indice international FTSE CSE Morocco 15, comprenant les 15 grandes capitalisations de la Bourse de Casablanca, a pris 0,11%, passant ainsi la barre de 10.000 points à 10.008,48, tandis que le FTSE Morocco All-Liquid a reculé de 0,04% à 9.481,43 points.

L’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) « Casablanca ESG 10 » a, quant à lui, abandonné 0,27% à 877,40 points.

Sur les 24 secteurs représentés à la côte casablancaise, dix ont terminé dans le rouge, avec des baisses allant de -0,95% pour les « sociétés de placement immobilier » à -0,04% pour le secteur du « bâtiment et matériaux de construction ».

Le secteur de « participation et promotion immobilière » a terminé en recul de -0,77%, deuxième plus forte baisse sectorielle, sous l’effet de la baisse de son duo Alliances (-1,19%) et Douja Prom Addoha (-1,04%). Le titre de Res Dar Saada est resté, quant à lui, inchangé à 81 DH.

Par ailleurs, les baisses accusées par Wafa assurance (-0,87%), AFMA (-0,50%), Atlanta (-0,35%) et Saham Assurance (-0,31%) ont pesé sur la tendance de l’indice sectoriel « assurances », en repli de -0,64%.

De même, affecté par son unique titre Itissalat Al-Maghrib, le secteur des « télécommunications » a terminé en baisse de 0,61%.

A la hausse, « pétrole et gaz », a pris 2,71%, signant ainsi la plus forte hausse sectorielle, sous l’effet d’Afriquia Gaz (+4,07%). Le secteur des mines a, de son coté, clôturé en hausse (+0,64%), favorisé par Minière Touissit (+1,77%).

Le secteur bancaire a terminé, également, cette séance en hausse (+0,20%), grâce à la bonne tenue de ces titres CIH (+7,18%), AttijariWafa Bank (+0,19%) et BMCE Bank ( 0,03%).

Dans la foulée, le volume global des échanges de titres a atteint près de 281,81 millions de dirhams (MDH), dont un montant de 28,46 MDH réalisé sur le marché central et 3,35 MDH volume transferts. En outre, 1.000.000 titres BCP ont été échangés sur le marché de blocs au cours de 250 DH.

Pour sa part, la capitalisation boursière s’est chiffrée à plus de 573,65 milliards de dirhams.

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Stroc Industrie (+9,55% à 24,10 DH), CIH (+7,18% à 306,85 DH), Afriquia Gaz (+4,07% à 3.684 DH), Disway (+3,70% à 280 DH) et Sonasid (+3,69% à 337 DH).

Les plus fortes baisses ont été accusées par Jet Contractors (-4,57% à 310,05 DH), BMCI (-3,23% à 745 DH), Cartier Saada (-2,75% à 35,01 DH), Stokvis Nord Afrique (-2,74% à 13,50 DH) et Alliances (-1,19% à 78,75 DH).

Voir aussi:

La BVC clôture en légère baisse

Hicham Louraoui

La Bourse de Casablanca clôture en nette hausse

Karima EL OTMANI

La Bourse de Casablanca clôture en baisse

Youness AKRIM