Bourse

La BVC clôture en territoire négatif

CIH PAY2

Bourse (Casablanca) – La Bourse de Casablanca a clôturé jeudi dans le rouge, plombée par la mauvaise tenue des secteurs « Transports » et « Ingénieries et Biens d’équipements industriels ».

Au terme de cette séance, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a cédé 0,62% à 10.149,46 points, alors que le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a lâché 0,63% à 8.249,13 points.

Le FTSE CSE Morocco 15 a lâché 0,39% à 9.092,63 points, au moment où le FTSE Morocco All-Liquid a abandonné 0,74% à 8.729,15 points.

L’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) « Casablanca ESG 10 » s’est déprécié de 0,45% à 766,97 points.

Sur l’ensemble des secteurs représentés à la cote, dix affichent grise mine à la clôture dont « Sylviculture et Papiers » (-2,67%), « Sociétés de financement et autres activités financières » (-2,03%) et « Participation et Promotion immobilières  » (-1,59%).

En parallèle, le secteur « Transport » s’est adjugé 3,78%, suivi de « Ingénierie et Biens d’équipements industriels » (+3,20%) et « Mines » (+2,09%).

Dans la foulée, le volume global des échanges de titres a totalisé plus de 87,91 millions de dirhams (MDH), réalisé en grande partie sur le marché central, tandis que la capitalisation boursière a dépassé 524,96 milliards de dirhams (MMDH), dominée notamment par Itissalat Al-Maghrib à hauteur de 121,05 MMDH, Attijariwafa Bank (75,57 MMDH) et BCP (46,31 MMDH).

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Delattre Levivier Maroc (+3,98% à 42,59 DH), CTM (+3,98% à 678,50 DH), Managem (+3,50% à 958,90 DH), S.M. Monetique (+3,47% à 176,00 DH) et SMI (+2,85% à 2.346 DH).

Les plus fortes baisses ont été accusées par Stokvis Nord Afrique (-3,55% à 10,32 DH), Microdata (-3,29% à 467 DH), Attijariwafa Bank (-3,22% à 360 DH), Salafin (-2,95% à 491,05 DH) et Eqdom (-2,88% à 1.010 DH).

Voir aussi:

S2M: Révision exceptionnelle du flottant (BVC)

La Bourse de Casablanca débute en grise mine

Salma EL BADAOUI

La Bourse de Casablanca ouvre en territoire négatif

Hassnaa EL AKKANI