• Accueil
  • Service
  • Le « Smart entreprise Morocco » en novembre à Casablanca
Service

Le « Smart entreprise Morocco » en novembre à Casablanca

Casablanca – La première édition du salon « Smart Entreprise Morocco », dédié à l’entrepreneuriat et dirigeants d’entreprises, se tiendra les 19 et 20 novembre prochain à Casablanca, ont annoncé les organisateurs.

Placé sous le thème de « L’Entrepreneuriat au Maroc, où en sommes-nous aujourd’hui ? Opportunités et outils pour réussir », cette première édition est l’occasion de faire un état des lieux de l’Entrepreneuriat au Maroc, ont indiqué les organisateurs dans un communiqué, ajoutant que ce salon s’inscrit dans une « démarche de mettre en avant la volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d’œuvrer pour un renouvellement du modèle de développement économique et social pour le Maroc ».

Ce salon, organisé en partenariat entre Harvard Consulting et l’agence Y&R, ambitionne d’être une véritable plateforme de networking, d’échanges et de mise en relation. Les porteurs de projets, entrepreneurs, créateurs, étudiants et dirigeants d’entreprises pourront pendant ces deux jours développer leur réseau et partager leurs expériences.

Selon le communiqué, des conférences animées par des intervenants nationaux et internationaux sur des thématiques liées à l’entrepreneuriat en vue de sensibiliser sur l’acte d’entreprendre sont au menu de cet événement, ajoutant que les visiteurs auront accès à tous les outils d’accompagnement disponibles pour les entrepreneurs.

En outre, plus de 100 experts sont mobilisés pour conseiller, accompagner et répondre aux différentes problématiques posées. Des thématiques telles que le financement de l’entrepreneuriat, la transformation digitale, l’entrepreneuriat féminin, les incubateurs, accélérateurs et clusters d’entreprises et entrepreneuriat & innovation seront également traitées par des spécialistes au cours de ce salon.

Cité par le communiqué, le CEO de Harvard Consulting, Saad Hamoumi a déclaré que « les salons dédiés à l’entrepreneuriat ont fait leur preuve partout dans le monde (France, Espagne, Canada…) et sont devenus le rendez-vous incontournable pour tous les acteurs de l’écosystème entrepreneurial, à savoir le secteur public, les associations privées, le monde académique, les organismes internationaux d’appui, le secteur financier, le conseil, les assurances ».

« Nous avons en effet réalisé qu’au Maroc un événement dédié à l’entrepreneuriat est indispensable et permettra de ce fait de faire le point sur les dispositifs mis en place par le secteur public et privé pour encourager son essor », a t-il souligné.

Pour sa part, le directeur général de Y&R, Nourdin Rhaleb, a affirmé que « tous les acteurs de l’écosystème seront conviés et un livre blanc sera édité avec l’implication du secteur public et privé, et les recommandations seront publiées », notant que dans le cadre de ce salon, les partenaires seront sélectionnés en fonction des leviers dont ils disposent pour aider à entreprendre au Maroc ou à l’international ».

« Nous espérons faire du salon Smart Entreprise Morocco le rendez-vous indispensable et incontournable de l’écosystème entrepreneurial au Maroc. De même, notre volonté est d’en faire une messe régionale pour développer les affaires dans la région Euro-Méditerranéenne, Africaine et Arabe », a t-il ajouté.

En marge du salon, la compétition « Smart Entreprise Trophy » sera organisée pour récompenser les trois entrepreneurs qui se seront démarqués par leurs performances en termes d’innovation et de développement au cours de cette année.

Harvard Consulting est une société de conseil en développement d’affaires, accompagnement opérationnel et représentation à l’international.

Young & Rubicam est un cabinet de conseil en stratégie mondial qui possède une expertise dans la connaissance du client ainsi que dans les stratégies d’entreprise, de marque et de marketing.

Voir aussi:

Immobilier professionnel à Casablanca: JLL dresse le bilan

Hassnaa EL AKKANI

CIMR: les dates d’activation de la carte Rahati annoncées

Hassnaa EL AKKANI

« Programme Minhaty »: 950.000 cartes bancaires distribuées