• Accueil
  • À LA UNE
  • Sécurité informatique: partenariat entre Data Protect et Trans-Sahara
À LA UNE Entreprise

Sécurité informatique: partenariat entre Data Protect et Trans-Sahara

Rabat – L’entreprise marocaine Data Protect et la société libyenne Trans-Sahara IT & Communication ont signé, mardi à Rabat, un protocole de partenariat dans le domaine de la sécurité informatique, en marge du premier forum international libyen sur l’économie et l’investissement au Maroc.

Ce protocole de partenariat porte sur la mise en place en Libye du premier centre de surveillance et de protection de la sécurité de l’information (Security Operation center SOC), dans le but de contrôler et repousser les tentatives des pirates informatiques en temps réel, a indiqué le directeur exécutif du premier forum international libyen sur l’économie et l’investissement au Maroc, Al-Mahdi Abdelaâti.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre du développement de partenariats internationaux, en particulier avec le Maroc, vise également à renforcer les compétences libyennes dans le domaine de la sécurité informatique, a ajouté M. Abdelaâti.

« La protection des systèmes d’information est devenue une question nationale », a-t-il dit, relevant qu’à travers ce Centre, la Libye entend renforcer la protection des administrations et autres institutions (banques, sociétés pétrolières, entreprises de télécommunications, eau et électricité, compagnies aériennes…) contre les attaques informatiques.

Les travaux du forum international libyen sur l’économie et l’investissement au Maroc, initié sous l’égide du Conseil présidentiel libyen en collaboration avec le ministère marocain de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, se sont articulés autour de plusieurs sessions de travail axées sur les principaux défis auxquels fait face l’économie libyenne ainsi que sur les moyens de tirer profit de l’expérience réussie du Maroc en matière de développement économique et de l’investissement.

Diverses thématiques ont été également examinées à cette occasion notamment les orientations futures des secteurs du pétrole et du gaz ainsi que des énergies renouvelables en Libyen et les opportunités d’investissement prometteuses offertes dans ce domaine.

Voir aussi:

Maroc: la dette extérieure publique à 29,2% du PIB

Khalid ABOUCHOUKRI

Ericsson mise sur 1,9 milliard d’abonnés 5G d’ici 2024

Khalid ABOUCHOUKRI

Industrie: hausse de la production et des ventes

Safaa BENNOUR