À LA UNE

Casablanca: Ouverture du 22ème salon avicole « Dawajine »

Casablanca – La 22ème édition du salon avicole « Dawajine 2019 » s’est ouverte, mercredi à Casablanca, à l’initiative de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA) sous le signe « le secteur avicole, levier pour l’emploi dans le monde rural ».

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce salon qui se tient jusqu’au 28 novembre constitue un rendez-vous incontournable pour les intervenants du secteur (professionnels, fournisseurs, partenaires marocains et étrangers, etc.) venant présenter aux visiteurs leur savoir-faire et les dernières évolutions techniques et technologiques dans le secteur avicole.

L’organisation de ce salon traduit la dynamique insufflée par le Plan Maroc Vert (PMV) pour la promotion et le développement de la filière avicole, a souligné le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki, qui présidait la cérémonie inaugurale de cet événement.

Ce secteur, a-t-il poursuivi, a bénéficié en 2009 d’un premier contrat-programme, renouvelé pour la période 2011-2020 entre le gouvernement et la FISA pour un investissement global de 3,7 milliards de dirhams (MMDH).

Ce contrat-programme a pour objectif de garantir la sécurité alimentaire du pays en protéines d’origine animale et l’orientation de l’investissement vers la modernisation des unités d’élevage, l’installation de structures de valorisation des produits avicoles, le développement de modèles d’agrégation autour des abattoirs avicoles et des centres de conditionnement d’oeufs de consommation, le développement de l’élevage alternatif et la promotion de l’exportation des produits avicoles, a précisé M. Sadiki.

Par ailleurs, il a fait savoir que la production des œufs de consommation a atteint 6,6 milliards unités en 2018 contre 3,7 milliards en 2008, tandis que celle de viandes s’est établie à 720.000 tonnes en 2018.

M. Sadiki s’est également félicité de la nette évolution de la consommation en viandes de volailles qui s’est située à 20,5 kg/hab/an en 2018, alors que la consommation en œufs a atteint, quant à elle, 188 œufs/hab/an en 2018.

Côté emploi, le secteur avicole a permis la création de près de 495.000 postes directs et indirects, a-t-il relevé, ajoutant que « Dawajine 2019 » constitue un espace d’information, d’échange du savoir-faire et de transfert des nouvelles technologie qui vise la création d’une dynamique pour le développement de la filière avicole.

De son côté, le président de la FISA, Youssef Alaoui, a indiqué que cette 22ème édition connaît un grand succès grâce à la présence de nos confrères africains.

« Nous avons cette année près de 400 exposants et nous nous attendons à quelque 12.000 visiteurs », a-t-il poursuivi, soulignant que le Royaume est autosuffisant en termes de produits de volailles.

M. Alaoui a, par ailleurs, fait remarquer que la moyenne de la consommation en viande de volailles en Afrique « reste encore basse » (3 kg/hab/an) et celle de la consommation en œufs se situe à peine à 30 œufs. Ainsi, « le développement et l’avenir de l’aviculture sera en Afrique », a-t-il estimé.

Et d’ajouter que le centre de formation d’Aïn Jemâa, inauguré en 2015, joue un rôle important puisqu’il concerne trois filières (lait, viande rouge et aviculture).

En marge de la cérémonie inaugurale, plusieurs conventions de partenariat ont été signées, notamment entre l’Ordre national des vétérinaires et l’Office national du conseil agricole (ONCA). De son côté, la FISA a conclu deux conventions, la première avec l’Aassociation nationale des producteurs de viande de volailles de la Guinée Conakry et la seconde avec l’Institut Royal des Techniciens Spécialisés en Elevage de Fouarat.

Cette cérémonie a été également marquée par la remise de certificat de conformité au cahier des charges « Poulet fermier » à la coopérative agricole féminine Toudarte (Douar Akhsmou – Commune rurale Imsouane) et à la coopérative agricole Tagmat Aziar (Douar Aziar – Commune rurale Aziar), ainsi que de certificats aux bénéficiaires du programme de formation d’encadrants sénégalais.

Organisé sur une superficie couverte de 9.000 m², « Dawajine 2019 » est le premier salon avicole de l’Afrique du nord et de l’Ouest avec plus de 12.000 visiteurs nationaux et internationaux et 400 exposants et marques représentant 25 pays.

Cette année, cette manifestation se distingue par la présence de plusieurs délégations et représentants des secteurs avicoles africains venant du Mali, Togo, Bénin, Guinée Conakry, Sénégal, Rwanda, Burkina Faso, Cameroun, Soudan, Côte d’Ivoire, Ghana, Centrafrique, la Tunisie et l’Algérie.

Voir aussi:

Glovo lance une opération solidaire pour soutenir l’ASF

Investissement public: Un volume de 198 MMDH en 2020

Hicham Louraoui

Attijariwafa bank invite ses clients de Casablanca à découvrir les Espaces « LSB »

Naji