À LA UNE Entreprise

Export Bio Maroc 2019 : sept entreprises primées

Casablanca – Sept entreprises ont remporté, jeudi soir à Casablanca, les trophées « Export Bio Maroc 2019 », une distinction initiée par le Club des entrepreneurs BIO (CEBio) en vue de valoriser les efforts, le dynamisme et les initiatives des entrepreneurs dans les filières biologiques.

Les trois trophées pour la valorisation Bio à l’export (alimentaire, cosmétique, superfoods-compléments alimentaires) ont été décernés respectivement à « Atlas Olive Oils » (Production d’huile d’olive vierge), « Gold Cosmétic » (Produits cosmétiques) et « Domaine Spiruline » (production de microalgues et dérivés).

Le trophée pour la production bio à l’export a été remis à la société « Primeurs Bio du Souss » (PBS), alors que le trophée pour la diversification des marchés étrangers a été remporté par l’entreprise d’export de plantes médicinales et épices « Santis ».

En outre, un trophée Genre a été décerné à l’entreprise féminine Argan d’économie Solidaire « FAS » et un trophée hors catégorie a été remis à la Société impériale des thés et infusions « SITI ». Des prix ont été également dédiés à une multitude d’entreprises et de coopératives au sein de chaque catégorie de trophée.

A cette occasion, le président de l’ASMEX, Hassan Sentissi El Idrissi, s’est dit fier d’être à la base de cette opération dont l’impact est considéré comme étant « positif », notant que cette manifestation a pour objectif de promouvoir les produits Bio sur le marché national et pour renforcer, à travers l’export, leur compétitivité au niveau des marchés extérieurs.

Les Trophées baptisés « Export Bio Maroc 2019″ ont vu le jour à travers les produits issus des filières biologiques, pour mettre en avant la qualité des produits agricoles marocains, valoriser la biodiversité et pour préserver l’environnement », a fait savoir M. Sentissi El Idrissi.

« C’est une réelle opportunité à saisir pour reconnaitre aux opérateurs du Bio des efforts considérables, la conscience de l’impact des produits pour la préservation de la santé et pour la protection de l’environnement, et la volonté et la persévérance pour exporter vers des marchés fortement compétitifs », a-t-il affirmé.

De son côté, le président du Club des Entrepreneurs Bio (CEBio), Slim Kabbaj, a noté que ces trophées sont « une première » au Maroc, valorisant le domaine du Bio qui est un secteur encore « émergent ».

« Nous pensons qu’il faut encourager cette nouvelle filière, soutenir les entrepreneurs qui font preuve d’intelligence, de persévérance et de créativité et de leur donner la visibilité qu’ils méritent », a-t-il souligné.

Ces trophées, a expliqué M. Kabbaj, sont l’histoire d’un partenariat Public-Privé, entre le ministère de l’Agriculture, la Direction de Développement des Filières de Production (DDFP), l’Établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE) et le Club des Entrepreneurs Bio (CEBio), en partenariat avec l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX). Ces acteurs se sont accordés pour mettre l’accent sur le développement des produits Bio au Maroc, a-t-il dit.

Le jury des trophées est composé de personnalités reconnues pour leur compétence en matière d’export et/ou de produits Bio, et appréciés pour leur rigueur autant dans le secteur public que dans le secteur privé. Il s’agit de Mme Zahra Maafiri, Présidente (Directrice générale de Maroc Export), M. Hassane Sentissi El Idrissi président de l’Asmex, M. Brahim Hammadi de l’EACCE, Mme Naoual Farkacha de la DDFP, et M. Slim Kabbaj, président du CEBio.

Les critères de sélection sont notamment l’histoire de l’entreprise et des produits, l’innovation et la valeur ajoutée au Maroc, le chiffre d’affaire et/ou le volume en tonnage à l’export, le nombre et la variété des produits, le nombre de pays clients, le nombre d’emplois et enfin l’impact environnemental.

Les Trophées « Export Bio Maroc » ont de multiples objectifs, à savoir : Promouvoir les filières biologiques et sensibiliser les différents opérateurs et consommateurs sur l’intérêt des produits biologiques pour la santé et pour l’environnement, contribuer à la dynamique de développement des filières biologiques, encourager les entrepreneurs et les différents opérateurs à adhérer et à se lancer dans les filières biologiques, reconnaitre les produits Bio « made in Morocco » comme une marque de qualité et d’exigence.

Voir aussi:

Change: le dirham gagne 0,29% face à l’euro

Khalid ABOUCHOUKRI

Des chefs d’entreprise thaïlandais intéressés par les opportunités d’affaires au Maroc

Badr Bouhania

« Taqa pro » pompage solaire et PV+: 28 entreprises labellisées

Hicham Louraoui