À LA UNE

La start-up Wafr, vainqueur de l’Africa Blockchain Challenge

Casablanca – La start-up Wafr a remporté la première édition de l’Africa Blockchain Challenge, une compétition axée sur l’inclusion financière qui réunit plusieurs fintechs marocaines, africaines et européennes.

La start-up Wafr a été distinguée par son application de paiement mobile qui propose des réductions sur les produits de grandes consommations lors de l’achat chez l’épicier, indique un communiqué de Bank Al-Maghrib (BAM).

La deuxième place a été attribuée à la start-up Ajyal Capital qui a développé une plateforme de financement participatif (equity crowdfunding), et la troisième place à la start-up B-Sensei qui a proposé une application mobile pour accompagner les utilisateurs à maîtriser leurs finances personnelles et à acquérir des compétences grâce à l’éducation financière.

La start-up AIOX-Labs s’est vue attribuer le « coup de cœur du jury » pour son outil de monitoring de l’inclusion : un Dashboard (tableau de bord de gestion) enrichi par différentes sources de données, relève la même source.

Les gagnants de la première édition du concours Africa Blockchain Challenge, tenu à l’occasion de la deuxième édition de l’Africa Blockchain Summit, ont été présentés devant un panel d’experts.

Organisé conjointement par Bank Al-Maghrib et Paris Europlace avec le soutien des sociétés HPS et Talan, l’Africa BlockChain Summit est un événement dédié à la technologie Blockchain en Afrique et son potentiel aussi bien pour les banques centrales que pour le système financier dans son ensemble.

Voir aussi:

Maghreb Oxygène: le chiffre d’affaire quasi-stable au S1

Hicham Louraoui

Groupe Alliances: hausse de 74% du RNPG en 2018

Hicham Louraoui

La RAM primée par « Global Transport Finance »

Lhassan Essajide