Non classifié(e) À LA UNE

L’emploi, clé de la reprise en Afrique du Sud

Sbah Nor
CAMPAGNE ADD
MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90

Johannesburg- Des emplois durables pourraient être la solution pour la reprise économique des pays durement affectés par la pandémie du coronavirus, révèle un nouveau rapport de la section sud-africaine du Fonds mondial pour la nature (WWF), publié lundi.

Dans ce document, l’Organisation internationale du travail et le WWF font constater que les solutions fondées sur la nature permettront une reprise économique durable de l’emploi dans le contexte de la pandémie du covid-19, après avoir examiné des études de cas au niveau international.

Le rapport vise à encourager les décideurs à explorer le potentiel des solutions fondées sur la nature qui peuvent être intégrées dans l’approche à adopter face à Covid-19.

Louise Scholtz, du WWF-Afrique du Sud, a déclaré à ce propos : «Nous avons besoin de plans de relance pour être durables en améliorant le bien-être humain sans nuire à la nature et en jetant les bases de la transformation des secteurs et des systèmes, tout en étant en mesure de maximiser la création d’emplois décents, notamment grâce à la nature».

Pour sa part, la porte-parole du mouvement international «Extinction Rebellion», Jade Vester, estime que «le gouvernement ne consacre pas suffisamment de ressources ou d’efforts à la transition des combustibles fossiles vers des ressources énergétiques renouvelables et durables».

La transition vers des ressources énergétiques renouvelables et durables créera des emplois, cependant, cette infrastructure doit encore être construite et les gens doivent être formés, soutient-elle.

Les solutions fondées sur la nature pour la reprise économique comprennent la gestion des espèces, la réhabilitation et la restauration des écosystèmes et des bassins versants, le reboisement et l’utilisation d’approches agroécologiques dans la production alimentaire.

Voir aussi:

La BERD ouvre lundi prochain un bureau à Agadir

Mohammed HAMIDDOUCHE

« NOOR Midelt »: Prêt allemand de 50 millions € à MASEN

Naji

Expertise comptable: 4 travaux de recherche primés

Hassnaa EL AKKANI