Non classifié(e) À LA UNE

Économie maritime: Une « réelle » locomotive de développement

MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90
Sbah Nor
CAMPAGNE ADD

Rabat- Riches d’un capital maritime important, les provinces du Sud recèlent d’un énorme potentiel en matière de développement du secteur de la pêche et de l’industrie agro-alimentaire. Ces provinces sont incitées plus que jamais à valoriser et miser sur l’économie maritime, au vu des innombrables opportunités de croissance qu’elles présentent.

Dans le discours royal à l’occasion du 45è anniversaire de la Marche Verte, SM Le Roi Mohammed VI a accordé une place de choix au développement d’une véritable économie maritime dans les provinces du Sud, pour impulser l’essor économique souhaité et en faire le socle de la croissance.

« Nous continuerons à œuvrer pour le développement d’une véritable économie maritime dans ces territoires que Nous chérissons tant », a dit le Souverain, ajoutant que les ressources et potentialités dont regorgent les provinces du Sud, sur terre comme en mer, serviront de passerelle et de trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine.

En outre, SM le Roi a réitéré le ferme engagement de faire des provinces du Sud un moteur de développement régional et continental, relevant, dans ce contexte, que le moment est venu de mettre en valeur les nombreuses potentialités que recèle le domaine maritime de ces provinces et ce, afin de parachever les grands projets en cours de réalisation.

Le Souverain a aussi mis l’accent sur le plan Azur auquel une nouvelle dynamique doit être insufflée à même d’en faire un « levier stratégique au service de la relance du secteur touristique dans la région » et pour que celle-ci s’affirme comme une véritable destination du tourisme balnéaire.

En réaction au Discours royal, l’économiste spécialisé dans l’évaluation des politiques publiques, Mehdi El Fakir, a souligné SM le Roi a mis en évidence les nombreuses potentialités que recèle le domaine maritime de ces provinces, ainsi que la diversité de leurs espèces halieutiques, faisant observer l’impératif d’entreprendre une dynamique régionale de développement et de valorisation de cette richesse halieutique.

L’expert a indiqué que le Souverain a insisté sur la nécessité d’aller encore plus vers les démarches de valorisation de la filière énergétique au niveau de la région, d’autant plus que cette dernière a su impulser une dynamique de croissance durable par une mobilisa­tion conjointe de l’État et des établissements publics.

Et de soutenir que SM le Roi a affirmé que la valorisation des ressources de la pêche et de l’espace maritime permet entre autres, non seulement de valoriser la filière de la pêche mais également celle touristique, rappelant que ces mêmes espaces maritimes offrent des atouts touristiques extraordinaires.

« Cette valorisation se traduit par la professionnalisation de la stratégie Halieutis sur ces régions, mais également à travers la valorisation des atouts touristiques, grâce notamment à une filière touristique régionale, qui tient compte de ses différents atouts et spécifiés spatiales », a-t-il ajouté.

De son côté, l’enseignant-chercheur à l’université Cadi Ayyad, M’hammed Belarbi, a mis aussi l’accent sur les nombreuses potentialités du domaine maritime des provinces du Sud. « En effet, pour amorcer une étape nouvelle dans la marche et l’essor de développement des provinces du Sud, SM Le Roi a souligné sa vision pour rendre la façade atlantique Sud du Royaume comme une interface d’intégration économique et un foyer de rayonnement continental et international », a-t-il fait valoir.

L’universitaire a relevé, dans ce sens, que le Souverain a insisté sur l’importance d’orienter les investissements à venir pour le dessalement de l’eau de mer, l’exploitation des énergies renouvelables aussi bien éolienne que hydrolienne.

En filigrane du discours royal, la nouvelle phase de la consolidation de la marocanité des Provinces du Sud a besoin du même esprit de la Marche Verte: mobilisation, engagement et attachement au bon droit, afin qu’il concrétise la régionalisation avancée dans ses multiples dimensions, a-t-il conclu.

Voir aussi:

SG Maroc partenaire d’El Akademia MasterClass à Fès

Khalid ABOUCHOUKRI

Allemagne: Le Maroc gagne 4 médailles au salon iENA

Hicham Louraoui

Prêt de 20 M € de la BERD à la BMCI

Naji