Non classifié(e)

Les levées du Trésor à plus de 115 MMDH

CAMPAGNE ADD
MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90
Sbah Nor

Rabat – Les levées brutes du Trésor se sont accrues, en glissement annuel, de 40,5% à 115,4 milliards de dirhams (MMDH) au terme des neuf premiers mois de l’année 2020, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

L’essentiel des levées a concerné les maturités moyennes dont la part s’est raffermie, s’établissant à 50,8% après 40,1% un an auparavant, devançant les levées des maturités longues, dont la part s’est repliée à 24,8% après 51,3% l’année dernière, précise la DEPF dans sa note de conjoncture d’octobre.

La part du volume souscrit des maturités courtes, quant-à-elle, s’est appréciée à 24,5% après 8,6% l’année précédente, ajoute la même source.

La note fait, en outre, savoir que l’encours des bons du Trésor émis par adjudication s’est établi à 602,1 MMDH à fin septembre 2020, enregistrant une hausse de 0,8% par rapport à fin juin 2020 et de 8,1% par rapport à fin décembre 2019.

La structure de cet encours a été marquée par le recul de la part des maturités longues de 3,6 points, prédominant, toutefois, l’encours à hauteur de 59,8% après 63,4% à fin décembre 2019. En revanche, les parts des maturités courtes et moyennes ont enregistré des hausses de 3 et 0,7 points respectivement, se situant à 4,9% et 35,4% après 1,9% et 34,7% à fin décembre 2019.

Au terme des neuf premiers mois de 2020, le volume des soumissions a atteint 264,3 MMDH, en baisse de 7,3% par rapport à fin septembre 2019, souligne la DEPF, notant que ce volume a été prédominé par les maturités moyennes à hauteur de 43,9% après 47,1% l’année précédente, suivies des maturités courtes (36,4% après 17,1%) et des maturités longues (19,7% après 35,8%).

Voir aussi:

Automobile: un marché en convalescence

Salma EL BADAOUI

Au Davos africain, le Maroc s’impose comme acteur incontournable de la transformation économique en Afrique

Naji

La BVC débute en territoire positif

Salma EL BADAOUI