Non classifié(e) À LA UNE

Maroc Telecom, « Top Performer RSE » pour la 7e fois

CAMPAGNE ADD
Sbah Nor
MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90

Casablanca- Maroc Telecom a été désigné « Top Performer RSE 2020 » par l’agence de notation extra-financière Vigeo Eiris pour la septième fois consécutive, tout en maintenant sa présence dans l’Indice « Casablanca ESG 10 ».

« L’agence de notation extra-financière Vigeo-Eiris a attribué à Maroc Telecom le Titre +Top Performer RSE+ 2020 pour la septième fois consécutive depuis l’introduction en 2012 de cette distinction au Maroc », indique lundi Maroc Telecom dans un communiqué.

Ce titre récompense une nouvelle fois l’entreprise pour avoir obtenu une note globale parmi les plus élevées des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca, à l’issue du dernier cycle de notation de l’agence, précise la même source.

Maroc Telecom s’est également distingué sur trois critères spécifiques, sur lesquels il a recueilli des scores parmi les meilleurs, à savoir le « Respect des droits humains fondamentaux et prévention des atteintes à ces droits », l’ »Efficacité des dispositifs d’audits et de contrôles internes » et le « Respect de la liberté syndicale et du droit de négociation collective ».

En outre, l’entreprise a conservé sa présence dans l’Indice « Casablanca ESG 10 » pour la troisième année de suite, ajoute la même source, notant que cet indice, lancé par la Bourse de Casablanca en 2018, regroupe les 10 capitalisations ayant obtenu les scores les plus élevés de Vigeo-Eiris.

Cette double distinction confirme, une fois de plus, « l’intérêt porté par Maroc Telecom aux enjeux de la responsabilité sociétale, leur intégration dans sa stratégie de croissance, ainsi que les progrès accomplis au fil des années pour renforcer sa contribution à la réduction de la fracture numérique et au développement durable », conclut le communiqué.

Voir aussi:

Liquidité des banques: Le besoin se creuse en août

Hicham Louraoui

Disway améliore son CA de 8,7% à fin septembre

Salma EL BADAOUI

Fiscalité: L’initiation d’une action structurante demeure « difficile »

Karima EL OTMANI