Produits Entreprise

Climatisation: le marché reprend des couleurs

Par Yosra Bougarba

Le marché de la climatisation, après une année 2020 à oublier, a réussi à reprendre des couleurs durant cette période estivale à la faveur d’un engouement dû à la succession de vagues de chaleur, lesquelles ont fait grimper le thermomètre à des records dans certaines villes du Royaume.

Un marché où la concurrence est rude entre les différentes marques qui ne cessent d’innover et de chercher à se distinguer en proposant des produits avec un bon rapport qualité/prix, moins énergivores, performants, ergonomiques, dotés de technologies avancées…etc.

A en croire les dires de Mohamed Amine, agent commercial au sein d’une entreprise de vente de climatiseurs, ce marché, qui fleurit au cours de la saison estivale de chaque année, a été impacté par les répercussions de la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus.

Bien heureusement, les ventes se sont orientées à la hausse durant le mois de juillet pour atteindre leur plus haut en comparaison avec 2020, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP.

Pour ce qui est de la clientèle, elle est composée de particuliers et d’entreprises, avec une grande part pour ces dernières, a relevé Mohamed Amine, précisant que les ventes se focalisent essentiellement sur les villes de Casablanca, d’Agadir, de Rabat et de Fès.

Demande de climatiseurs: Priorité à l’économie d’énergie

Parallèlement, cet agent commercial a fait remarquer que le client est à la recherche d’un climatiseur peu gourmand en énergie, moins bruyant et à un prix convenable.

Et comme la majorité des inventions, les climatiseurs bénéficient eux aussi du développement technologique. Ces appareils sont en effet dotés de la technologie moderne « Inverter » qui leur permet de s’adapter aux variations de température.

D’après Mohamed Amine, il y a même des climatiseurs qui disposent d’un système permettant de les piloter à distance. Même au travail, il est possible, par exemple via un smartphone, de commander le climatiseur installé dans la maison, de l’allumer ou l’éteindre, a-t-il expliqué.

Et de soutenir: « Les climatiseurs sont souvent réversibles, ce qui permet de les utiliser pour rafraîchir l’air et pour chauffer. Mais la grande majorité des utilisateurs se contentent de l’option de refroidissement ».

Une chose est sûre, l’engouement pour les climatiseurs devrait se poursuivre et s’accentuer davantage dans les années à venir. D’ailleurs, c’est ce que révèle un rapport intitulé « l’efficacité énergétique de la climatisation: le cas du Maghreb, des opportunités pour un marché plus efficient ».

Réalisé par Ezzedine Khalfallah, Rafik Missaoui, Samira El Khamlichi et Hassen Ben Hassine, ce rapport fait savoir que l’étude sur l’évolution du marché de la climatisation dans les divers pays de la région du Maghreb indique que le taux d’équipement des ménages devrait avoisiner les 50% au Maroc à l’horizon 2030.
Cette étude a permis de constater que le taux d’équipement des ménages en climatiseurs dans un pays est étroitement corrélé aux conditions climatiques, en particulier aux degrés-jours de refroidissement et aux revenus des ménages, avec une relation empirique vérifiée pour plusieurs pays.

Elaborée avec l’aide de la Banque mondiale, l’Union européenne et le Programme d’assistance à la gestion du secteur énergétique (ESMAP), cette publication fait savoir que la croissance « fulgurante » du parc installé des climatiseurs en Algérie, au Maroc et en Tunisie est due à l’amélioration du niveau de vie des ménages et à la tendance générale à la baisse des prix des climatiseurs, notant à cet égard, que ce produit s’est largement démocratisé et les prix ont été divisés par dix en l’espace de 20 ans.

Fort est de relever qu’avec les traits de cette crise qui commencent peu à peu à se dissiper, le marché de la climatisation se voit, quant à lui, dessiner un bel avenir et ce, grâce à une offre diversifiée et une demande soutenue.

Voir aussi:

ALM: Baisse de 17,7% du CA au T1-2020

Soukaina OUMERZOUG

Intelcia célèbre ses 20 ans au service de ses communautés

Hassnaa EL AKKANI

Label’Vie : CA trimestriel de près de 2,6 MMDH

Karima EL OTMANI