À LA UNE

Sidi Kacem: l’OCP lance son programme de semis direct

Casablanca – Le Groupe OCP a procédé, mercredi à Sidi Kacem, au lancement de son nouveau programme de semis direct, une initiative qui intervient dans le cadre des efforts déployés par le Groupe en vue de contribuer à la promotion de mesures d’adaptation de l’agriculture marocaine aux changements climatiques via un développement agricole résilient.

Lancé en marge de la 5ème escale du dispositif Al « Moutmir itinérant », le programme de semis direct, initié avec le concours de plusieurs associations et coopératives agricoles à l’échelle nationale, cible pour cette première phase, plus de 2.000 agriculteurs pour une couverture de près de 10.500 ha de superficie cultivée pour la campagne 2019-2020, indique le Groupe OCP dans un communiqué.

Plus de 35 semoirs seront mobilisés par l’OCP à cette occasion, tandis que plus de 600 plateformes démonstration, sur les 4.000 lancées par l’OCP durant cette saison agricole, seront dédiées au semis direct, relève la même source qui note qu’un suivi quotidien, réalisé par des experts agronomes, permettra d’évaluer scientifiquement les résultats de cette opération.

En raison du changement climatique, l’OCP estime qu’il est nécessaire dès à présent de se pencher sur des modèles territoriaux de transition agro-écologique de l’agriculture qui puissent mettre à l’échelle des mesures variées et complémentaires d’adaptation.

Il fait observer à cet égard que le semis direct, qui consiste à utiliser des semoirs adaptés avec zéro labour, préserve les sols, les stocks d’eau et la vie microbienne des sols.

Cette technique, qui protège les sols contre l’érosion directe de l’eau et du vent grâce à une couverture protectrice de résidus, constitue une des solutions d’adaptation des grandes cultures aux conditions de climat de plus en plus arides et permet de sauvegarder l’eau car la structure du sol sous semis direct favorise une rétention supplémentaire de l’eau de 5 à 10 %, explique l’OCP.

Plusieurs institutions et partenaires nationaux, notamment le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, et des eaux et forêts, l’Université Mohammed VI Polytechnique et l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), recourent à la technique du semis direct, rappelle l’OCP, notant que l’initiative Al Moutmir a pour objectif de soutenir considérablement cette lancée et accélérer ainsi l’adoption du semis direct à l’échelle nationale en tant que levier clé du nouveau modèle de transition agro-écologique de l’agriculture marocaine.

L’OCP, poursuivant son engagement auprès des agriculteurs, a lancé « Al Moutmir itinérant » le 10 septembre 2019. Ce dispositif vient appuyer la campagne agricole 2019-2020 à travers un accompagnement diversifié et des actions ciblées pour 10.000 agriculteurs, dans 180 localités réparties à travers 28 provinces au Maroc.

Ciblant trois grandes familles de cultures (céréales et légumineuses, arboriculture et maraîchage), « Al Moutmir itinérant » place le digital au cœur de son dispositif. Des retransmissions en direct avec des experts agronomes sont accessibles sur la chaîne YouTube Al Moutmir.

En outre, l’application de conseil agricole @tmar est gratuitement mise à la disposition des aux agriculteur. Elle leur apporte des conseils et un soutien technique sur les volets agronomique et technique, mais aussi sur le choix d’intrants et les décisions financières.

Voir aussi:

PLF-2020: M. El Otmani oriente les Départements

Hicham Louraoui

Lancement de l’application mobile « CAN2019 by MDJS »

Hicham Louraoui

La BCP s’engage à accompagner le Sénégal dans la mise en œuvre de la 2è phase du PSE

Badr Bouhania