À LA UNE Entreprise Communication financière

Taqa Morocco: Baisse de 1% du RNPG au T3

Casablanca – Le Résultat net part du Groupe (RNPG) de Taqa Morocco a enregistré, au terme du troisième trimestre 2019, une baisse de 1%, passant à 789 millions de dirhams (MDH), contre 797 MDH lors de la même période de l’année précédente.

Ce repli s’explique par l’évolution du résultat d’exploitation ainsi que par l’amélioration du résultat financier suite à la baisse des charges d’intérêts sur emprunts consécutive aux remboursements de la période, indique Taqa Morocco dans un communiqué, relevant que le taux de marge nette consolidée s’est ainsi établi à 14,8% à fin septembre contre 16,2% au 30 septembre 2018.

Le résultat d’exploitation consolidé a atteint 1,921 milliard de dirhams (MMDH), en baisse de 3,7% par rapport à fin septembre 2018, suite à l’évolution défavorable de l’indice du prix du charbon sur le marché international par rapport au prix d’achat. Ainsi, le taux de marge opérationnelle consolidée est passé de 31% à 27,8% au 30 septembre 2019.

Quant au chiffre d’affaires consolidé, il a affiché une progression de 7,5%, passant de 6,427 MMDH à 6,910 MMDH, selon le communiqué, expliquant cette hausse principalement par la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités 1 à 6 et l’augmentation des frais d’énergie consécutive à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international.

Taqa Morocco fait également état d’un montant des investissements consolidés au 30 septembre 2019 de 38 MDH, en baisse de 58,7% comparé au 30 septembre 2018 suite à la réalisation de la révision mineure de l’unité 4 en 2018. Ces investissements comprennent principalement des projets de maintenance des Unités et des projets relatifs aux systèmes d’information.

L’endettement net consolidé a enregistré, pour sa part, une baisse de 8,6 % par rapport au 30 septembre 2018, principalement due aux remboursements de la période.

Au titre du troisième trimestre 2019, le chiffre d’affaires consolidé a enregistré une progression de 6,4% comparé au troisième trimestre 2018, qui s’explique par l’effet combiné de la bonne performance opérationnelle des Unités 1 à 6 et de l’augmentation des frais d’énergie suite à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international.

Voir aussi:

Les 4è Morocco Capital Markets Days s’ouvrent à Londres

Samia BOUFOUS

« Al Moutmir itinérant » à Oued Zem

Khalid ABOUCHOUKRI

BMCE et Mastercard lancent des cartes intelligentes de paiement

Hassnaa EL AKKANI