• Accueil
  • À LA UNE
  • Al Moutmir : plus de 11.500 hectares additionnels pour la campagne 2023-2024
À LA UNE

Al Moutmir : plus de 11.500 hectares additionnels pour la campagne 2023-2024

Rabat – Le programme Al Moutmir vise à étendre la superficie couverte par son programme de semis direct de 11.500 hectares (ha) additionnels, ce qui porte la superficie globale couverte depuis le démarrage du programme à plus de 36.500 hectares.
Cette superficie couvre plus de 130 localités et 26 provinces réparties sur différentes zones agro-climatiques et ce, grâce à la mobilisation de plus de 70 organisations professionnelles (OP) porteuses et plus de 4.300 agriculteurs bénéficiaires.
Le programme cible les grandes familles de cultures annuelles pratiquées dans notre pays, à savoir les céréales, légumineuses en premier lieu, mais aussi d’autres cultures à fort potentiel comme les oléagineuses.
Pour cette campagne, plus de 584 plateformes de démonstrations (PFD) céréales et légumineuses dédiées au semis direct sont programmées.
Ce suivi comprend une conduite technique optimale ainsi qu’un protocole scientifique visant à faciliter le transfert technologique et l’accompagnement des agriculteurs pour s’approprier les bonnes pratiques agricoles (identification des besoins des sols, fertilisation sur mesure et la lutte intégrée, récolte et stockage).
Dans ce sens, un programme de formation customisée s’est déroulé en vue d’accompagner les agriculteurs. Les OP porteuses et les agriculteurs adhérents bénéficient du suivi et de l’accompagnement d’une équipe d’experts et agronomes expérimentés, à travers des visites régulières, des formations ciblées et adaptées ainsi que des écoles au champs leur permettant de voir pour croire et d’apprendre en pratiquant des techniques fondées sur des bases scientifiques solides.
Cet accompagnement couvre diverses thématiques techniques en liaison avec le système semis direct tout au long de la campagne agricole, choix variétal en céréaliculture, réglage des semoirs de semis direct, gestion des résidus des cultures, choix des rotations culturales adaptées, bonnes pratiques de récolte, etc.
Cette formation est assurée par une équipe d’experts nationaux et de partenaires (INRA, ONCA, DRA, OPA, Distributeurs d’intrants…).
En outre, des formations techniques et spécifiques sont également organisées en machinisme agricole au profit des jeunes entrepreneurs et des tractoristes membres de ces organisations professionnelles, ainsi qu’en entreprenariat agricole au profit des jeunes pour assurer l’ouverture de ces organisations sur la prestation de services agricoles.
Pour élargir la portée de cette pratique à de nouvelles zones, Al Moutmir mobilise 23 nouveaux semoirs pour cette campagne, dont deux à Moulay Yaacoub, où les agriculteurs sont demandeurs du semis direct, pour couvrir une superficie cible de 8.500 ha au niveau de la région de Fès Meknès.
Cette mobilisation s’accompagne d’un programme de suivi de proximité assuré par l’équipe Al Moutmir sur place, analyses de sol, plateformes de démonstration, ainsi que des formations agronomique et technique tout au long du cycle de la culture.
Par ailleurs, et pour une meilleure adhésion des agriculteurs et une pérennisation du système semis direct dans les régions couvertes, Al Moutmir a opté pour une approche participative des agriculteurs et des organisations professionnelles.
La réussite de cette approche est tributaire de l’engagement infaillible de toutes les parties prenantes qui s’engagent au quotidien pour générer de l’impact positif malgré les défis de la filière.
Ces agents de changement et ces ambassadeurs s’investissent au quotidien aux côtés de l’équipe d’Al Moutmir en vue de créer l’impact durable et générer de la valeur matérielle et immatérielle. L’approche repose sur l’identification de leaders locaux qui bénéficient d’un programme intégré d’accompagnement et de renforcement de capacités en vue d’assurer la relève et de pérenniser l’offre pour un maximum d’impact.
Les semoirs sont mis à la disposition des associations et coopératives agricoles actives et motivées, suivant un cahier de charges préétabli et des objectifs de réalisation de superficies prédéfinis selon le potentiel de chaque province.
Le but étant d’en faire des ambassadeurs du programme et des défendeurs convaincus du semis direct et de l’agriculture de conservation au Maroc afin de faciliter l’adhésion des agriculteurs et veiller sur la continuité et la pérennisation du système.
Et de préciser qu’Al Moutmir est 100% digitalisé, puisque le recours au digital pour capitaliser sur la data collectée auprès des agriculteurs est parmi les points forts de ce programme qui contribue à enri¬chir la base de données relative à la mise en œuvre du semis direct au Maroc et favorise la prise de décision.
A travers les solutions technologiques développées par l’équipe, Al Moutmir vise la digitalisation de la conduite agronomique des parcelles de démonstration du semis direct.
Cela permet de remonter et suivre les informations en temps réel sur l’évolution des plateformes pour capitaliser sur le savoir agrono¬mique récolté au niveau de chaque plateforme de démonstration ou chaque terrain suivi et conduit en semis direct.
Ce gisement de savoir agronomique et économique est mis à la disposition de l’écosystème scientifique, acadé¬mique et économique.
L’objectif étant de partager et de capitaliser sur les remontées en vue de proposer des solutions adaptées aux agriculteurs optant pour ce système, à même de contribuer à une agriculture de conservation, prospère et durable.

Voir aussi:

Tourisme: Budget prévisionnel de plus de 691,7 MDH

OPCVM : l’actif net à plus de 552 MMDH au 14 juillet

Yassine Ahizoune

Présentation du livre “Les douanes aux frontières du numérique”

Hicham Louraoui