À LA UNE

AMMC: 66 opérations financières traitées en 2018

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Rabat – L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a traité 66 opérations financières au titre de l’exercice 2018, dans le cadre de ses efforts en matière de l’appel public à l’épargne.

En termes de volume, les opérations sur titres de capital traitées ont connu une forte hausse par rapport à l’année précédente, tandis que les opérations sur titres de créance, qui représentent la majorité du volume global traité pendant l’année, ont accusé une légère baisse, indique l’AMMC dans son rapport annuel.

Au détail, le volume des opérations sur titre de capital a dépassé 5 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 2,4 fois par rapport à l’exercice 2017. Cette forte progression se retrouve dans toutes les natures d’opérations.

Il s’agit, en effet, des deux introductions en bourse qui ont eu lieu l’année écoulée, du volume des augmentations de capital qui a plus que doublé sous l’effet d’une opération d’Attijariwafa Bank, du volume des offres publiques qui a avoisiné les 1,3 MMDH en raison de l’offre publique visant les actions Saham Assurance initiée suite à l’acquisition du contrôle de cette dernière par le groupe SANLAM.

En outre, l’AMMC fait savoir que le volume global des émissions de titres de créance s’est replié de 4,1% en 2018 à 67 MMDH et ce, malgré l’importante hausse du volume des émissions obligataires (+26%).

Les montants émis sur les trois segments du marché des titres de créances négociables (TCN) ont reculé de 14,4%, contrairement à l’évolution des émissions obligataires.

Le rapport fait également ressortir que le volume des autres opérations financières traitées est passé de 3,9 MMDH à 560 millions de dirhams (MDH) en 2018, en raison de la non récurrence de programmes de rachats autorisés en 2017.

Voir aussi:

Covid-19: La BAD accorde 264 M€ au Maroc

Hicham Louraoui

Entreprenariat Féminin: Interview avec Mme Leila Doukali

Karima EL OTMANI

Ouverture d’Atlantis, 1ère station-service au concept Mobility

Hicham Louraoui