• Accueil
  • À LA UNE
  • Bourse de Casablanca: Principaux points du résumé hebdomadaire
À LA UNE Bourse

Bourse de Casablanca: Principaux points du résumé hebdomadaire

Casablanca – Voici les points importants du résumé hebdomadaire de la Bourse de Casablanca pour la période allant du 12 au 15 janvier 2021:

– Le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a pris 1,48% à 11.416,19 points, et le Morocco Stock Index 20 (MSI20) s’est bonifié de 1,66% à 934,83 points. Les performances « Year-To-Date » (YTD) de ces deux baromètres se trouvent respectivement placées à +1,14% et +1,09%.

– Le FTSE CSE Morocco 15 a gagné 1,46% à 10.419,11 points et le FTSE Morocco All-Liquid a pris 1,26% à 9.830,24 points.

– Affaibli par son unique titre Lydec, le secteur des « Services aux collectivités » a accusé la plus forte baisse (-5,07%), suivi par celui des « Boissons » (-4,08%) et des « Equipements électroniques et électriques » (-3,37%).

– Le secteur des « Ingénieries et Biens d’équipement industriels » (+4,70%) a réalisé la meilleure performance de la semaine, dopé par l’envolé de Delattre Levivier Maroc (+8,8%).

– La capitalisation boursière s’est chiffrée à 590,88 milliards de dirhams (MMDH). Le volume global des échanges s’est situé, quant à lui, à plus de 397 millions de dirhams (MDH).

– S’agissant des meilleures performances hebdomadaires, elles ont été signées par M2M Group (+14,40%), Delattre Levivier Maroc (+8,80%) et Lesieur Cristal (+6,92%). En revanche, Société des Boissons du Maroc, Lydec, et Colorado ont accusé les plus forts replis avec respectivement -5,15%, -5,07% et -4,94%.

– Avec un volume transactionnel de plus de 91,49 MDH, Attijariwafa Bank a été l’instrument le plus actif de la semaine s’accaparant 25,39% des transactions, suivi de Itissalat Al-Maghrib avec 46,5 MDH (12,90%) et Sodep Marsa Maroc avec 32,21 MDH (8,94%).

Voir aussi:

La Bourse de Casablanca termine proche de l’équilibre

Lhassan Essajide

« Moov Africa », nouvelle marque du groupe Maroc Telecom

Samia BOUFOUS

Le digital pour réduire les freins à l’inclusion financière

Lhassan Essajide