• Accueil
  • À LA UNE
  • Une société marocaine se reconvertit dans les masques réutilisables
À LA UNE Produits Entreprise

Une société marocaine se reconvertit dans les masques réutilisables

Casablanca – La société marocaine « Mustang Workwear », spécialisée dans les vêtements de protection, s’est reconvertie dans la fabrication de masques en tissu réutilisables, en vue de contribuer à satisfaire une demande grandissante en moyens de protection face à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

L’usine située à Casablanca indique, dans un communiqué, qu’elle a une capacité de production quotidienne de 10.000 masques de ce type, certifiés par l’Institut marocain de normalisation (Imanor).

Fabriqué en sergé poly-coton à l’extérieur et thermocollé à l’intérieure pour une meilleure protection, ce masque barrière, qui a obtenu des performances de filtrations supérieures à 70%, peut être lavé jusqu’à 15 fois, ce qui représente une solution pratique et économique pour les utilisateurs, précise le communiqué.

Ce masque est destiné, en premier lieu, à l’ensemble des entreprises qui emploient un grand nombre de collaborateurs et qui cherchent à protéger leurs employés, a fait savoir Mustang Workwear, qui a affirmé être « l’une des premières sociétés marocaines certifiées par Imanor selon la norme NM/ST 21.5.201-2020 ».

Face à la crise sanitaire causée par le Covid-19, « nous avons décidé de nous joindre à l’effort national et apporter notre expertise en tant que spécialiste de la protection dans le milieu de travail », à travers la confection d’un « masque en tissu réutilisable à usage non sanitaire », a affirmé Siegfried Rouan, directeur général de Mustang Workwear, cité par le communiqué.

« Nous avons la capacité de produire jusqu’à 10.000 masques par jour », a-t-il assuré, soulignant que Mustang Workwear a privilégié la protection en associant une matière non tissée avec une matière tissée, ce qui permet une meilleure filtration par rapport à des produits mono matière.

Le masque en tissu réutilisable n’a pas vocation de remplacer les masques chirurgicaux ou les masques de protection jetables réservés aux professionnels de la santé. Il est destiné à l’usage d’individus ayant des contacts avec d’autres personnes, dans le cadre professionnel ou personnel.

« Le masque que nous fabriquons représente une protection complémentaire aux gestes barrière déjà préconisés par les autorités sanitaires et aux mesures liées au confinement », a fait remarquer M. Rouan.

Voir aussi:

Casablanca: symposium de la fibre optique le 23 avril

Khalid ABOUCHOUKRI

Progression de 5,1% du crédit bancaire en juin

Hicham Louraoui

L’OEC et la CGEM discutent de la relance économique

Hicham Louraoui