• Accueil
  • À LA UNE
  • La Bourse de Casablanca et l’Ordre des Experts-Comptables s’allient
À LA UNE Bourse

La Bourse de Casablanca et l’Ordre des Experts-Comptables s’allient

Une convention-cadre de partenariat a été conclue, jeudi à Casablanca, entre la Bourse de Casablanca et l’Ordre des Experts-Comptables (OEC), pour la promotion du marché boursier comme instrument de financement pour les entreprises.

Paraphée par le président du Conseil d’administration de la Bourse de Casablanca, Kamal Mokdad, et le président de l’OEC, Faiçal Mekouar, en présence de la présidente de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC), Nezha Hayat, ce partenariat s’inscrit dans la continuité des efforts déployés par la Bourse de Casablanca et l’OEC pour développer le financement des entreprises et renforcer leur collaboration.

Cette convention porte sur quatre axes fondamentaux, dont la promotion du marché financier en tant que principal vecteur de financement pour la croissance des entreprises, ainsi que la valorisation du rôle de l’expert-comptable en tant que conseiller dans l’accompagnement des entreprises pour l’ouverture de leur capital.

Il s’agit également du renforcement des efforts conjoints pour améliorer la transparence financière des entreprises, ainsi que du lancement d’un certificat professionnel en stratégies de financement sur les marchés des capitaux au profit des experts-comptables.

Ce dernier axe a fait l’objet d’une convention spécifique tripartite, signée entre M. Mokdad, M. Mekouar et Youssef El Ouadi, secrétaire général de l’Institut de Formation de l’OEC. Ce certificat est dédié aux membres de l’OEC et est axé sur les compétences d’accompagnement et de conseil dans le domaine du marché des capitaux.

Piloté par M. Mekouar, M. El Ouadi et Tarik Senhaji, directeur général de la Bourse de Casablanca, ce certificat vise à fournir aux participants les connaissances pratiques nécessaires en matière de conseil en financement et de levée de fonds sur le marché des capitaux, ainsi que les capacités techniques pour mener des missions de conseil et d’accompagnement dans le cadre d’un projet d’ouverture du capital.

S’exprimant à cette occasion, Mme Hayat a salué cette initiative qui est en alignement avec la vision de l’AMMC, qui consiste notamment à œuvrer au développement d’un marché des capitaux efficient et de plus en plus accessible.

Après avoir présenté une large gamme de produits de financement offerts par le marché des capitaux, Mme Hayat a constaté que la contribution du marché des capitaux à l’économie reste en deçà de son potentiel.

“Les experts-comptables, compte tenu de leur proximité avec les entreprises, doivent jouer un rôle majeur auprès des prescripteurs des solutions de financement via le marché des capitaux. En effet, grâce à leurs différents domaines d’expertise et leur parfaite connaissance de l’entreprise, les experts-comptables occupent une place de choix dans la mission de conseil et d’accompagnement de l’entreprise, notamment dans l’identification des options de financement les plus adaptées”, a-t-elle déclaré.

Pour sa part, M. Mokdad a indiqué que la mobilisation avec l’OEC, à travers cette nouvelle feuille de route et les actions concrètes prévues, permettra aux entreprises de se préparer et d’accéder plus facilement au financement par la bourse, contribuant ainsi au développement de l’investissement privé et, in fine, à la croissance de l’économie nationale.

De son côté, M. Mekouar a souligné l’importance stratégique du financement par la Bourse, autant pour les entreprises que pour l’économie nationale. “Nous allier à notre partenaire historique, la Bourse de Casablanca, dans le cadre de cette feuille de route, vise à outiller davantage nos membres pour jouer pleinement leur rôle auprès des entreprises et ainsi promouvoir le financement boursier pour les unes et favoriser davantage la transparence financière pour les autres”, a-t-il dit.

Pour M. El Ouadi, les actions menées par l’Institut trouve une nouvelle consécration dans la création de vases communicants solides avec la Bourse de Casablanca, à travers le levier de la formation et de la certification.

“Cette formation marque le début d’un nouveau chapitre qui représente un catalyseur inéluctable du développement de l’investissement privé via le prisme du financement sur le marché boursier, grâce à la position avérée de l’expert-comptable en tant que conseiller pivot des entreprises au Maroc, et acteur actif dans le paysage macroéconomique national”, a-t-il dit.

Avec cette feuille de route, les deux parties s’engagent dans un projet collaboratif de grande envergure, tout en définissant un plan stratégique visant, d’un côté, à promouvoir le marché boursier, notamment à travers la mise en œuvre d’une campagne de promotion conjointe ciblant les membres de l’ordre et leur écosystème, dont font partie les entreprises et les prescripteurs.

D’autre part, les deux partenaires ambitionnent de développer le volet informationnel à travers une collaboration dans la création et la diffusion de supports informatifs tels que des guides et des études destinés à tenir les membres informés des évolutions significatives du marché boursier.

Voir aussi:

Tourisme: L’ONMT signe des partenariats à Dubai

La SNEP augmente son CA de 14,3% au T3-2020

Karima EL OTMANI

ANAPEC: coup d’envoi du nouveau plan stratégique

Lhassan Essajide