À LA UNE Bourse Communication financière

Bourse de Casablanca reprend son trend baissier en mai

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Casablanca – Après la correction à la hausse enregistrée en avril dernier, la Bourse de Casablanca a repris une tendance baissière durant le mois de mai, indique la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Ainsi, les indices Masi et Madex ont clôturé à 10.999,88 points et 8.941,19 points respectivement, en baisse de 1,7% et 1,6% par rapport à fin avril 2019, ramenant leur performance par rapport à fin décembre 2018 à -3,2% chacun, après -1,5% chacun le mois précédent, fait savoir la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de juin.

Au niveau sectoriel, parmi les 24 secteurs représentés à la cote de la Bourse de Casablanca, 13 secteurs ont enregistré des performances négatives par rapport à fin avril 2019, particulièrement, les indices des secteurs de l’immobilier (-8,5%), des télécommunications (-7,3%), des ingénieries et biens d’équipement industriels (-6,4%) et de transport (-5,6%).

L’indice des banques, première capitalisation, quant à lui, s’est replié de 1,9%, relève la DEPF, précisant que les performances positives du mois ont concerné, notamment, les indices des secteurs de chimie (+17,8%), des équipements électroniques et électriques (+14,6%) et des assurances (+7%). De son côté, l’indice du BTP a enregistré une légère hausse de 0,6%.

S’agissant de la capitalisation boursière, elle a reculé par rapport à fin avril 2019 de 2,3% pour se situer à 559,6 milliards de dirhams (MMDH), ramenant ainsi sa performance depuis le début de l’année à -3,9% après -1,6% le mois précédent.

Le volume global des transactions réalisé au titre du mois de mai 2019 a atteint 2,1 MMDH, en hausse de 15,5% par rapport au mois précédent. Ce volume s’est réparti sur le marché central (93,6%) et le marché de blocs (6,3%).

Au terme des cinq premiers mois de 2019, le volume global des transactions a atteint 15,7 MMDH, en baisse de 14,1% par rapport à la même période de l’année précédente.

Le volume des échanges sur les marchés central et de blocs a reculé par rapport à fin mai 2018 de 22% à 12,6 MMDH, recouvrant un repli de celui réalisé sur le marché central de 37,8% à 8,6 MMDH et une hausse de celui enregistré sur le marché de blocs de 66,3% à 4,1 MMDH.

Voir aussi:

La Bourse de Casablanca ouvre en territoire positif

Lhassan Essajide

La Bourse de Casablanca termine dans le vert

Salma EL BADAOUI

La facture énergétique recule de 34,7% à fin décembre

Sara Ouzian