À LA UNE Communication financière

La DEPF publie son rapport d’activité de 2022

La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Économie et des finances a publié, mardi, son rapport d’activité au titre de l’année 2022.

Dans ce rapport publié sur le site du ministère, la DEPF présente ses principaux travaux d’analyse et de réflexion, mettant en relief les grands enjeux et défis majeurs auxquels fait face l’économie nationale au regard des évolutions de son contexte régional et international.

Il dresse également l’état d’avancement des chantiers engagés par la Direction pour la modernisation de son dispositif technique, l’amélioration de son système d’information et de communication, ainsi que le renforcement des capacités de ses ressources humaines, indique le rapport.

Le rapport d’activité se rattache à une année 2022, particulièrement contraignante pour notre économie nationale, qui a été confrontée aux répercussions multidimensionnelles des tensions géopolitiques induites, notamment par la crise en Ukraine, le renchérissement des cours des denrées alimentaires, des produits pétroliers et du gaz, accentuées par les effets de la forte sécheresse qui a touché le Royaume et a impacté sa production agricole.

Tenant compte de ce contexte particulier de succession et de juxtaposition de crises, la DEPF a mobilisé toutes ses ressources humaines et informationnelles pour répondre aux interrogations et aux problématiques diverses et complexes posées en termes d’une part, d’analyse des stratégies sectorielles mises en œuvres et d’autre part, d’initiation de nouvelles politiques publiques plus adaptées aux besoins des populations et de l’économie nationale.

Dans cette perspective, cette édition du rapport d’activité est articulée autour de quatre volets. Le premier aborde les questions liées à l’analyse et au suivi de la conjoncture internationale et nationale, à la veille stratégique et aux prévisions macroéconomiques.

Dans ce cadre, la DEPF a maintenu la publication régulière des notes de conjoncture et de sa série de tableaux de bord et a réalisé différentes études afférentes en particulier à l’appréciation de la résilience du tissu productif national et de son potentiel de croissance.

Le deuxième volet présente un synopsis des documents analytiques et de prévisions qui ont accompagné l’élaboration du projet de loi de finances au titre de l’année 2023.

Le troisième volet met en relief les grands enjeux et défis qui interpellent l’économie nationale en termes de croissance, de compétitivité, de finances publiques, de financement de l’économie, d’emploi, de développement régional et d’intégration à l’économie mondiale.

Ce volet aborde également l’analyse des problématiques sectorielles structurantes pour l’économie nationale.

Le dernier volet est consacré à la présentation des réalisations de la DEPF en matière de modernisation de ses outils de travail, de renforcement des capacités de ses ressources humaines et de développement de la coopération avec les acteurs nationaux et internationaux intervenant dans les domaines d’intérêt commun.

Voir aussi:

Banques : les dépôts augmentent de 4,6% à fin octobre 2023 (BAM)

Yosra BOUGARBA

Banques : le besoin en liquidité à 65,4 MMDH en avril

Yassine Ahizoune

Cours des devises du jeudi 16 mars

Salma EL BADAOUI