• Accueil
  • À LA UNE
  • Le FORAF déterminé à soutenir une coopération décentralisée
À LA UNE

Le FORAF déterminé à soutenir une coopération décentralisée

RHAMNA INVESTORS DAY LEADERBOARD

Saïdia-Le Forum des régions d’Afrique (FORAF) a plaidé pour le renforcement de la coopération en matière de décentralisation entre les différents territoires africains, selon un projet de feuille de route présenté vendredi à Saïdia.

Ce document s’articule autour de trois axes majeurs, à savoir l’engagement pour la consolidation de la décentralisation, le renforcement des capacités et la gestion des connaissances, ainsi que l’assistance à la préparation, au financement et à la mise en œuvre de projets.

Le premier axe préconise la création d’une base de données continentale des gouvernements régionaux afin de faciliter la mise en réseau et l’identification des problèmes communs, la prise d’initiative pour l’organisation d’un dialogue structuré autour de la territorialisation des politiques publiques et le partage d’expériences en matière de financement des compétences des gouvernements régionaux.

Pour ce qui est du renforcement des capacités et de la gestion des connaissances, la feuille de route suggère l’identification et la diffusion au profit des membres du Forum des méthodes et outils innovants pour améliorer le professionnalisme des gouvernements régionaux dans l’exercice de leurs mandats.

Il s’agit aussi de la mise en place d’un mécanisme pour mesurer et comparer la performance des administrations régionales au niveau continental, ainsi que d’un programme d’évaluation de la performance par les pairs.

Concernant l’axe de l’assistance technique pour la préparation, le financement et la mise en œuvre des projets, le document appelle à mobiliser les bureaux régionaux de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) pour fournir une assistance technique locale aux membres dans les différentes régions du continent.

Il est également question d’encourager les gouvernements régionaux à souscrire à la société coopérative de l’Agence territoriale africaine (ATA) et de les aider à identifier et à se mettre en relation avec des sources de financement et d’innovation.

Ce projet de feuille de route sera soumis pour examen lors de la prochaine réunion du Conseil Panafricain de CGLU Afrique, prévue du 01 au 03 novembre à Tanger.

Organisée par l’Association des Régions du Maroc (ARM), en collaboration avec CGLU Afrique, et le Conseil régional de l’Oriental, avec le soutien du ministère de l’Intérieur (Direction générale des Collectivités territoriales -DGCT-), cette première rencontre du FORAF connaît la participation de plus de 20 pays d’Afrique adoptant un système décentralisé, avec la présence d’environ 85 présidents de régions africaines.

Voir aussi:

L’offre des produits transformés couvre les besoins des ménages

Hicham Louraoui

IE: Quatre questions à Mountacir Zian, DG de CMAIS

Karima EL OTMANI

PLF-2023 : Engagement pour la justice spatiale