À LA UNE Entreprise Bourse

Maroc Telecom: Titre à conserver (CDG Capital Insight)

CAMPAGNE MDJS 07-2021 – emp 01
CAMPAGNE CMA CGM
Campagne ONMT Ntla9aw f bladna

Casablanca – CDG Capital Insight recommande aux investisseurs de conserver, dans leurs portefeuilles, le titre « Maroc Telecom », valorisé par ses analystes à 133 dirhams.

« Sur la base du modèle DCF (Ndlr: Discounted Cash Flow ou méthode d’actualisation des flux de trésorerie) notre valorisation du groupe Maroc Telecom ressort à 133 dirhams par action, soit un potentiel de baisse de 2% par rapport au cours du 16 juillet dernier. En se basant sur l’échelle de recommandation de CDG Capital, nous recommandons aux investisseurs de conserver la valeur », indique CDG Capital dans sa dernière note d’analyse « Outlook 2021 : vers une consolidation du marché actions ».

Dans leur argumentaire d’investissement, les analystes soulignent que l’intensification de la concurrence couplée à la baisse des terminaisons d’appel ‘devraient mettre les revenus du groupe sous pression pour les deux prochaines année », en dépit du soutien continu des filiales sub-sahariennes et du potentiel de croissance de la Data Mobile.

Tout de même, les analystes demeurent « confiants par rapport à la capacité du groupe à maintenir sa marge opérationnelle à un niveau élevé par rapport aux comparables internationaux, de par la poursuite de la maîtrise des coûts du groupe et tenant compte de la baisse des charges d’interconnexions suite à la réduction des terminaisons d’appel.

Par ailleurs, sous l’hypothèse d’un retour à un taux de distribution normatif aux alentours de 98% pour l’année 2021, les analystes tablent sur un dividende par action de 6,5 dirhams, en hausse de 62% par rapport à 2020, soit un DY (dividend yield) de 4,8% par rapport au cours du 16 juillet dernier, ce qui offrirait un meilleur rendement par rapport à la moyenne du marché boursier casablancais.

« Au final, nous considérons le groupe comme une entreprise solide, jouissant d’une situation financière saine, et ayant la capacité de dégager des marges importantes en dépit des différents enjeux et des mutations importantes auxquelles le secteur fait face aujourd’hui », ajoutent-ils.

S’agissant des prévisions pour 2021, la note d’analyse table sur une baisse de 2,1% du chiffre d’affaires (CA) du groupe à 36 milliards de dirhams (MMDH). Cette estimation reflète une baisse de 7,1% du CA au Maroc et une augmentation de 4,1% du CA à l’international.

Le REX (résultat d’exploitation) est prévu, quant à lui, à 11,1 MMDH à fin 2021, soit une marge opérationnelle à 30,8%, tenant compte de l’impact positif de la baisse du poids des charges d’interconnexions dans le CA suite à la réduction des terminaisons d’appels et d’une manière plus globale à la poursuite des efforts du groupe concernant la maitrise des coûts.

Le résultat net part du groupe (RNPG) devrait, au final, ressortir à 5,79 MMDH, soit une hausse de 6,7% par rapport à fin 2020, suite à la non-récurrence de la contribution du groupe au fonds Covid.

Voir aussi:

CIH: le résultat net en baisse de 15,6% (T1-2019)

Déficit budgétaire de 6,5% du PIB en 2021

Maria MOUATADID

La BVC recule du 02 au 06 décembre

Hicham Louraoui