• Accueil
  • À LA UNE
  • Parlement panafricain : La Zlecaf, un projet prioritaire pour le Maroc
À LA UNE

Parlement panafricain : La Zlecaf, un projet prioritaire pour le Maroc

La Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) constitue pour le Royaume du Maroc un projet prioritaire pour le développement de l’Afrique, a indiqué lundi à Johannesburg, la vice-présidente de la Commission sur le genre du Parlement panafricain (PAP), Khadija Arouhal.

«Le Maroc n’a cessé d’appeler à la mise en œuvre de la Zlecaf, un projet qui émane de la volonté commune des pays africains et qui verse dans leurs intérêts mutuels», a déclaré Mme Arouhal, députée du Parti du progrès et du socialisme (PPS), lors d’un séminaire sous le thème «Accélérer la Zlecaf : l’importance stratégique du PAP», tenu en marge de la deuxième session ordinaire de la sixième législature du PAP.

La députée a ajouté que ce chantier africain de grande envergure constitue un mécanisme essentiel de renforcement du nouveau modèle de développement basé sur l’innovation, la diversification de l’économie et la solidarité africaine.

Soulignant que 29 pays africains seulement ont approuvé jusqu’à présent l’accord de libre-échange, elle a estimé que l’Union africaine (UA) ne peut être parachevée alors que la mise en œuvre de ce projet continue de trainer.

Pour sa part, Brian Mureverwi, conseiller principal en commerce au sein du Département du développement économique, du commerce, de l’industrie et des mines de la Commission de l’UA, a indiqué qu’il était grand temps que les pays africains commencent à investir à l’intérieur du continent en s’appuyant sur les opportunités offertes par la Zlecaf.

Il a ajouté que vue l’énorme déficit d’informations commerciales existant sur le continent, la Zlecaf oeuvre à y remédier en créant une plate-forme dédiée qui fournit gratuitement des données relatives à la taille et aux parts de marché, aux partenaires commerciaux dans divers secteurs, ainsi qu’aux tarifs applicables.

Outre le séminaire sur l’accélération de la Zlecaf, la deuxième session ordinaire de la sixième législature du PAP (8 mai – 02 juin) a été marquée par l’organisation du 3e Sommet des parlementaires africains sur la politique climatique et l’équité.

Le Parlement panafricain est une Assemblée consultative de l’Union africaine qui regroupe les députés des pays membres de l’Union africaine. Il a été créé en vertu de l’article 5 de l’Acte constitutif de l’UA et installé officiellement dans ses fonctions le 18 mars 2004.

Chaque État membre est représenté au sein du PAP par cinq parlementaires issus de la majorité et l’opposition, dont au moins une femme, élus ou désignés par leurs parlements ou organes législatifs nationaux.

Voir aussi:

LF-2021: Déficit de 63,6 MMDH à fin 2021

Zin El Abidine TAIMOURI

Maroc: Huawei lance le nouveau “Huawei MateBook D15”

Yosra BOUGARBA

Le secteur du textile monte en gamme au Maroc

Salma EL BADAOUI