À LA UNE

Ramadan/Marchés: approvisionnement normal, prix stables

INWI1

Rabat – Les marchés sont approvisionnés, normalement, en produits alimentaires, énergétiques et d’hygiène, et les prix des principaux biens de consommation sont stables, a indiqué la commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix, réunie lundi.

« Le suivi quotidien du marché par les départements concernés, fait état d’un approvisionnement normal en produits alimentaires, énergétiques et d’hygiène, et que l’offre disponible couvre largement les besoins pour le mois du Ramadan, et même plusieurs semaines voir plusieurs mois selon les marchandises », selon un communiqué du département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration.

Par ailleurs, les prix des principaux biens de consommation essentiels, a connu une stabilité durant les 9 premiers jours de ce mois sacré par rapport à la semaine précédente, plusieurs produits ont même enregistré des baisses des niveaux des prix par rapport à la même période de l’année précédente.

A titre d’exemple, le prix de la tomate a régressé de 20% sur l’année, l’oignon vert a enregistré -39%, l’oignon sec -18% et les carottes -13%, par contre des augmentations ont concerné les prix des oranges et du citron, relève la même source.

Les prix des viandes connaissent une stabilité sur le court terme, la comparaison par rapport à l’année dernière fait ressortir une évolution pour les viandes bovines et ovines de -7%, et de 27% pour le poulet vivant, précise le communiqué, notant que les prix du poisson ont connu ces derniers jours des baisses ou une stabilité selon les régions, sachant que cette période a connu la reprise de l’activité normale des flottes de pêches.

Suite à la suspension des droits d’importations en conséquence d’une forte augmentation de la demande en mi-mars, les prix des légumineuses ont amorcé un trend baissier par rapport à l’année dernière, notamment pour les pois chiches dont des quantités importantes ont été importées.

La commission interministérielle poursuivra la tenue régulière de ses réunions pour suivre l’évolution de la situation des marchés, le niveau de l’approvisionnement et des prix et le bilan des intervention des commissions de contrôle pour faire face à tout type de fraude, de monopolisation, de spéculation ou de manipulation des prix.

Voir aussi:

Covid-19: Un sas d’hygiène automatique de conception marocaine

Hicham Louraoui

Assurance automobile: la prorogation automatique s’achève le 30 avril

Youness AKRIM

CAM se mobilise pour la relance de l’économie

Karima EL OTMANI