Bourse

La Bourse de Casablanca clôture dans le rouge

Bourse (Casablanca) – Après avoir progressé de 4,92% en neuf séances consécutives, la Bourse de Casablanca a clôturé, jeudi, en baisse, affaiblie notamment par la mauvaise tenue des secteurs des « Banques » et des « Télécommunications ».

Au terme d’une journée d’échanges dans le rouge, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a abandonné 0,66% à 11.032,39 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu a perdu 0,68% à 8.984,72 points.

A l’inverse, les indices internationaux, le FTSE CSE Morocco 15 et le FTSE Morocco All-Liquid ont évolué en hausse, prenant respectivement 0,52% et 0,51% à 9.818,11 points et 9.474,51 points.

L’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) « Casablanca ESG 10 » a abandonné, quant à lui, 0,61% pour s’établir à 844,57 points.

Au niveau de la physionomie, 21 valeurs des 73 du marché principal ont terminé dans le rouge, contre 27 en hausse, tandis que 25 sont restées inchangées.

Au volet sectoriel, l’indice « Electricité » a perdu 1,99%, soit la plus forte baisse de la journée, sous l’effet de son unique titre Taqa Morocco. Derrière, le secteur du Transport a abandonné 1,90%, tandis que celui des « Services de transport » a perdu 1,81%.

A la baisse également, l’indice des « Banques » a affiché grise mine (-1,17%), plombé par BCP (-0,32%), Bank Of Africa (-1,28%), Attijariwafa Bank (-1,68%) et CIH (-2,87%). Ce dernier a publié ses indicateurs à fin septembre 2020, faisant état d’un produit net bancaire consolidé de 2,05 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 13,2% par rapport au 30 septembre 2019 et un coût de risque de 771 millions de dirhams (MDH), en accroissement de 202,7%.

Sur le plan bancaire toujours, BMCI a été la seule valeur à échapper à la tendance baissière, affichant un gain de 2,07%, tandis que CDM est restée inchangée.

Parmi les baisses de la journée figurent également les secteurs « Chimie » (-1,06%), « Télécommunications » (-0,69%) et « Participation et Promotion immobilières » (-0,62%).

A la hausse, le secteur « Ingénieries & biens d’équipement industriels » s’est envolé de 3,96%, suivi de « Sylviculture et Papier » (+3,73%), « Matériels, logiciels et services informatiques » (+2,58%) et « Mines » (+1,20%).

Le volume global des échanges de titres a atteint les 72,68 millions de dirhams (MDH), réalisé entièrement sur le marché central. Le Groupe Label’Vie a drainé plus de 20,29 MDH, soit plus de 27,91% du volume global, suivi de Itissalat Al Maghrib avec une part de 19,8% (14,39 MDH) et HPS (4,98 MDH). La capitalisation boursière s’est chiffrée, quant à elle, à 568,49 MMDH.

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Delattre Levivier Maroc (+3,96% à 42,57 DH), Stroc Industrie (+3,96% à 18,92 DH), Ennakl (+3,78% à 27,49 DH), Med Paper (+3,73% à 14,74 DH) et HPS (+3,55% à 5.799 DH).

Les plus fortes baisses ont été accusées par Cartier Saada (-3,53% à 28,45 DH), Wafa Assurance (-3,22% à 3.610 DH), Involys (-2,88% à 118 DH), CIH (-2,87% à 250 DH) et CTM (-1,99% à 715,4 DH).

Voir aussi:

La Bourse de Casablanca termine en bonne mine

Youness AKRIM

Entreprises cotées: le CA devrait baisser en 2021

Karima EL OTMANI

La Bourse de Casablanca clôture dans le rouge

Khalid ABOUCHOUKRI