• Accueil
  • Produits
  • Marchés : 3.696 infractions constatées du 1er janvier au 12 mars 2024 (direction)
Produits

Marchés : 3.696 infractions constatées du 1er janvier au 12 mars 2024 (direction)

Quelque 3.696 infractions en matière de réglementation sur les prix et sur la qualité ont été constatées du 1er janvier au 12 mars 2024, suite aux opérations de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires effectuées par les commissions centrales et locales, selon la Direction de la Concurrence, des Prix et de la Compensation relevant du ministère de l’Economie et des finances.

Parmi ces infractions, 653 ont fait l’objet d’avertissements aux contrevenants, alors que 3.043 procès-verbaux ont été établis et transmis aux tribunaux compétents, précise la Direction dans un communiqué sur la tenue, mercredi, de la 1ère réunion, durant le mois de Ramadan, de la Commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle.

Ces opérations effectuées par ces commissions centrales et locales, qui sont présidées par le ministère de l’Intérieur au niveau des préfectures et des provinces, ont conduit au contrôle de 55.664 points de production, de stockage et de vente en gros et au détail, permettant la saisie et la destruction de 233 tonnes de produits impropres à la consommation ou non conformes aux normes réglementaires en vigueur.

Il s’agit de 55 tonnes de boissons et jus, 45 tonnes d’huiles et d’olives, 27 tonnes de farine et dérivés, 17 tonnes de dattes et fruits secs, 14 tonnes de viandes et produits carnés, 12 tonnes de pâtisseries et confiseries, 7 tonnes de lait et produits laitiers, et moins de 5 tonnes d’une variété d’autres produits.

La Commission interministérielle s’est réunie sous la présidence du ministère de l’Economie et des finances, en présence de représentants des départements ministériels chargés de l’Intérieur, de l’Agriculture et de la Pêche maritime, de l’Industrie et du Commerce, de la Transition énergétique et des établissements publics concernés.

Elle poursuivra régulièrement tout au long du mois de Ramadan le suivi de l’évolution de la situation sur les marchés, de l’état d’approvisionnement, du niveau des prix et du bilan des interventions des commissions de surveillance pour faire face à toutes les formes de fraude, de monopole, de spéculation et de manipulation des prix.

Voir aussi:

Export des agrumes: un volume record de 766.500 T

Hassnaa EL AKKANI

Jeunes et entrepreneuriat : Bank of Africa élargit son réseau BlueSpace

Safaa BENNOUR

QNET: “Wave Breaker”, la montre de plongée signée Bernhard H. Mayer

Hicham Louraoui