• Accueil
  • À LA UNE
  • Afrique: Les fonds souverains, des plateformes stratégiques d’investissement (PCNS)
À LA UNE Communication financière

Afrique: Les fonds souverains, des plateformes stratégiques d’investissement (PCNS)

Les fonds souverains africains constituent des plateformes stratégiques d’investissement et des acteurs clés dans le paysage financier mondial, ressort-il d’un policy brief du Policy Center For The New South (PCNS).

Les fonds souverains africains ont gagné en importance au cours des dernières décennies, offrant des opportunités significatives pour le développement économique et la diversification des investissements, précise Henri-Louis Vedie, l’auteur de ce policy brief intitulé “Les fonds souverains africains : une deuxième vague (2016-2023) sous le signe de la redéfinition stratégique”.

Le policy brief rappelle ainsi qu’au fil des années, le paysage des fonds souverains africains a connu une évolution significative. La première vague, allant des années cinquante à 2015, était principalement alimentée par les ressources naturelles telles que le pétrole, le gaz et d’autres matières premières, alors que depuis 2015, une nouvelle vague émerge, caractérisée par des fonds majoritairement financés par des transferts d’actifs publics.

Cette transition marque un tournant majeur dans la perception du continent par les investisseurs étrangers. Entre 2010 et 2023, quinze nouveaux pays africains ont créé leur fonds souverain, démontrant une prise de conscience croissante de l’importance de ces entités pour stimuler le développement économique et attirer les investissements.

L’étude met également en lumière le rôle pivot du fonds marocain, Ithmar Capital, dans ce paysage financier en mutation. Créé en 2016, Ithmar Capital a été élu à la présidence du Conseil d’administration de l’International Forum of Sovereign Wealth Funds en novembre 2021, témoignant de sa reconnaissance internationale et de son influence croissante.

De plus, en juin 2022, Ithmar Capital a été à l’initiative du premier Forum des investisseurs souverains africains, le “Africa Sovereign Investors Forum”, réunissant une dizaine de fonds souverains africains pour renforcer la coopération et l’échange d’expertise.

Le policy brief met ainsi en avant l’importance croissante des fonds souverains africains dans l’économie mondiale et souligne le rôle clé du fonds marocain, Ithmar Capital, dans la promotion de la coopération et du développement économique sur le continent et au-delà.

En effet, entre 2000 et 2023, deux vagues de création de fonds souverains en Afrique ont eu lieu. La première, de 2002 à 2014, était principalement financée par les revenus pétroliers et adoptait une approche intergénérationnelle. La seconde, de 2016 à 2022, était axée sur le développement économique et mobilisait des capitaux internationaux.

Le Maroc, avec son fonds Ithmar Capital, a présidé pour la première fois une réunion annuelle de l’International Forum of Sovereign Wealth Funds en 2021, illustrant l’évolution significative de ces fonds en Afrique.

Voir aussi:

BOA propose un service client sur ”WhatsApp”

Maria MOUATADID

Zone Ras Kebdana-Saïdia: Interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages

Yosra BOUGARBA

Les relations sino-marocaines promises à “un avenir prometteur”

Hassnaa EL AKKANI