À LA UNE Entreprise

Dette : Taqa Morocco réalise une levée de fonds

Casablanca – Le groupe Taqa Morocco a réalisé, à travers la filiale “JLEC 5&6”, une levée de fonds de 6,6 milliards de dirhams (MMDH) auprès de banques marocaines, avec une maturité de 19 ans à échéance 2042.

Dans un communiqué, le groupe précise que cette opération vise à reprofiler la dette de la filiale JLEC 5&6 à l’horizon de 2042 et développer un portefeuille d’actifs diversifié bas carbone.

Ainsi, l’opération a conduit au remboursement anticipé du montant restant dû au titre du financement de projet initial contracté par la filiale JLEC 5&6, auprès d’un consortium de banques internationales et marocaines, pour un montant de 3,3 MMDH, souligne Taqa Morocco.

Cette transaction permet d’institutionnaliser davantage ses partenaires financiers et d’accompagner la stratégie bas carbone de TAQA Morocco, poursuit la même source, notant qu’elle marque la confiance du marché national dans les perspectives de développement de l’entreprise.

Cité par le communiqué, le président du directoire de Taqa Morocco, Abdelmajid Iraqui Houssaini, a souligné que cette opération financière “nous permet de soutenir notre stratégie de croissance à 2030. Elle porte sur le développement de plusieurs projets dans les énergies renouvelables et prévoit également de positionner Taqa Morocco au niveau des projets de dessalement d’eau et d’accompagner l’ambition du Royaume du Maroc pour le développement de centrales à cycle combiné gaz”.

Pour sa part, le directeur général adjoint de Taqa Morocco, Omar Alaoui M’hamdi, a indiqué que cette étape marque une inflexion majeure dans le développement de l’entreprise et la première phase d’une transition qui transformera durablement le business model et la structure du capital de Taqa Morocco, conclut la même source.

Voir aussi:

La Bourse de Casablanca clôture en hausse

Manal Ziani

SM le Roi adresse un discours au parlement

Hassnaa EL AKKANI

Dialogue social : la CDT revendique l’amélioration des salaires pour suivre le rythme de la hausse des prix (Alami Houir)

Kawtar Chaat