• Accueil
  • À LA UNE
  • Huelva: Cérémonie de clôture du programme “Wafira” en faveur des saisonnières marocaines
À LA UNE

Huelva: Cérémonie de clôture du programme “Wafira” en faveur des saisonnières marocaines

Rabat – Le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences et le ministère espagnol de l’Inclusion, de la Sécurité sociale et de la migration ont organisé, récemment à Huelva, une cérémonie de clôture du programme “Wafira” ayant bénéficié à quelque 200 saisonnières marocaines.

Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du ministère en matière de gestion de la mobilité de la main-d’œuvre marocaine et de suivi de la réalisation des programmes en la matière et des conditions de travail des saisonnières agricoles dans le cadre de la migration saisonnière, s’est déroulée en présence de deux délégations des gouvernements marocain et espagnol, conduites par la secrétaire d’État espagnole, Isabel Castro, et le secrétaire général par intérim du ministère de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Kamal Hachoumy, indique un communiqué du ministère.

Et de noter que 200 ouvrières marocaines ont participé au projet “Wafira”, dans le cadre du programme de migration circulaire, au cours de leur séjour en Espagne, après avoir suivi une formation dans le domaine de l’entrepreneuriat qui relève de ce programme, en parallèle avec leur travail dans la récolte des fruits rouges à Huelva.

Le programme “Wafira” vise à aligner l’expérience des femmes saisonnières qui viennent en Espagne avec leur formation, afin de leur permettre, après leur retour au Maroc, de lancer des activités professionnelles qui contribueront à leur développement socio-économique, à travers un appui technique et financier à ces femmes pour mener à bien cette tâche.

La formation reçue par les saisonnières marocaines a duré 21 heures, portant notamment sur les compétences personnelles et entrepreneuriales, en plus d’activités d’intégration à Huelva, précise le communiqué.

Et d’ajouter que toutes les bénéficiaires sont issues des zones rurales des régions de Rabat-Salé-Kénitra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Et dès la fin de leur séjour en Espagne, ils retourneront au Maroc, où l’Organisation internationale du travail (OIT) et les institutions marocaines les accompagneront dans le processus de création de leurs entreprises, notamment des magasins de vêtements, des restaurants ou des fermes d’élevage, en plus d’autres projets grâce à leurs expériences et des nouvelles connaissances acquises.

La cérémonie a commencé par une visite de terrain à la ferme agricole “Los Fuelos” et à la coopérative “Costa de Huelva” pour s’enquérir des conditions dans lesquelles travaillent certaines travailleuses saisonnières, et a pris fin par la remise de certificats.

A cette occasion, Mme Castro a salué les travailleuses qui ont bénéficié de la formation, soulignant que chacune d’elles dispose de grandes capacités qui leur permettra de démarrer son propre projet.

Pour sa part, M. Hachoumy a souligné l’importance de cette initiative, se félicitant du partenariat fructueux entre le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences et son homologue espagnol dans le domaine de la main-d’œuvre.

Il a également exprimé sa satisfaction des résultats positifs obtenus par le programme Wafira, considéré comme l’un des programmes qui revêtent une importance particulière pour le ministère dans le cadre de la nouvelle vision qui ambitionne d’améliorer la gestion de la mobilité de la main-d’œuvre marocaine, en particulier chez les femmes.

Le projet Wafira est cofinancé par l’Union Européenne, à travers la Migration Partnership Facility (MPF) de l’International centre for Migration Policy Developement (ICMPD).

Voir aussi:

GIZ: un Business Angels pour les startups

Mohammed HAMIDDOUCHE

Covid-19/Fonds spécial: 33,3 MMDH collectés au S1

Hicham Louraoui

BKGR prévoit un maintien du taux directeur à 1,50%

Hassnaa EL AKKANI