• Accueil
  • À LA UNE
  • Industrie: M. Mezzour appelle à l’innovation pour assurer la sécurité de l’eau
À LA UNE Entreprise

Industrie: M. Mezzour appelle à l’innovation pour assurer la sécurité de l’eau

Casablanca – Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a appelé, mardi à Casablanca, les industriels à faire preuve d’innovation dans le secteur de l’eau pour assurer la sécurité hydrique du Royaume et l’exploitation rationnelle de cette ressource.

Intervenant à la 5ème édition des “Matinées de l’Industrie”, sous le thème “L’industrie de l’eau : Défis urgents et futurs”, M. Mezzour a souligné l’importance des initiatives et projets basés sur l’innovation et les nouvelles technologies dans la gestion de l’eau qui fait l’objet d’une priorité nationale.

La question de l’eau est l’affaire de tous. Elle doit mobiliser l’ensemble des secteurs pour assurer l’approvisionnement nécessaire aux citoyens et aux agriculteurs, a-t-il indiqué lors de cette rencontre organisée par “Industrie du Maroc Magazine”, incitant à l’investissement dans des solutions technologiques pour l’efficacité hydrique.

Et d’ajouter : “Nous œuvrons sans relâche dans le secteur industriel à promouvoir l’innovation et les outils nécessaires à la gestion durable de l’eau”.

Le ministère de l’Industrie, comme l’ensemble des composantes gouvernementales, est fortement mobilisé pour user de tous les moyens nécessaires pour la préservation des ressources en eau, indispensables au développement du Maroc, et faire en sorte qu’il n’en manque pas, a assuré M. Mezzour.

Pour sa part, le président directeur général de “Industrie du Maroc Magazine”, Hicham Rahioui Idrissi, a relevé que le sujet choisi lors de cette matinale intervient dans un contexte international marqué par un changement climatique drastique ayant impacté l’ensemble des économies, y compris celle du Maroc.

“Nous avons connu des années de sécheresse qui ont eu des effets indésirables sur l’environnement, le système agricole et l’humain”, a-t-il noté, ajoutant que le Maroc a adopté une batterie de dispositions et de mesures pour faire face à ce fléau, notamment le Plan national de l’eau (PNE) 2020-2050, la réalisation de plus de 1.000 barrages à l’horizon 2030 ainsi que la création de 3 stations de dessalement de l’eau de mer.

Parallèlement, M. Rahioui Idrissi a rappelé l’importance de sensibiliser, à travers de telles rencontres, la communauté des industriels et le public d’une manière générale sur l’urgence d’adopter une attitude responsable dans l’utilisation de cette denrée rare, à l’heure où le Maroc traverse des carences pluviométriques davantage fréquentes.

Il est à noter que de nombreuses actions sont menées par les différentes entités gouvernementales pour renforcer l’approvisionnement en eau potable et l’irrigation et consolider la résilience de notre pays face aux aléas climatiques. Il s’agit notamment de la mise en œuvre du PNE 2020-2050 qui nécessitera une enveloppe budgétaire de près de 383 milliards de dirhams (MMDH).

Cette matinale a été l’occasion pour les représentants du gouvernement, les industriels, et les acteurs institutionnels, d’évoquer un ensemble de questions liées au développement de l’offre en eau, à la gestion de la demande et la valorisation de l’eau, à l’irrigation et à l’accélération des investissements dans le secteur de l’eau.

L’événement a aussi été l’opportunité de fédérer l’engagement des différentes parties prenantes, de renforcer l’efficacité et l’harmonie entre les acteurs ainsi que de consolider les efforts consentis jusqu’à ce jour, dans la gestion et la valorisation des ressources en eau.

Voir aussi:

Transport aérien: la polonaise LOT reprend Condor

Khalid ABOUCHOUKRI

LF-2021: Déficit de 63,6 MMDH à fin 2021

Zin El Abidine TAIMOURI

RAM et American Airlines signent l’Accord de code-share

Mohammed HAMIDDOUCHE