À LA UNE Entreprise

Le FEC améliore son PNB de 3%

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Casablanca – Le produit net bancaire (PNB) du Fonds d’Equipement Communal (FEC) s’est établi à 471 millions de dirhams (MDH) au titre des neuf premiers mois de cette année, en hausse de 3% par rapport à la même période de 2020.

Cette évolution est attribuable à « la qualité du portefeuille de la Banque à date, reflétant la résilience de l’Institution durant la crise sanitaire », explique le FEC dans un communiqué financier.

Toutefois, le FEC indique anticiper, au titre de l’exercice 2021, un niveau de PNB du même ordre que celui enregistré en 2020, résultant de la baisse des taux appliqués aux Collectivités Territoriales ainsi que d’une activité de moindre intensité que celle qui a prévalu avant le contexte pandémique.

Le communiqué souligne, en outre, que le troisième trimestre a été marqué par un ralentissement conjoncturel de l’activité de prêts, constaté au cours des périodes électorales, qui occasionnent le renouvellement des bureaux des Collectivités Territoriales, notant que ces échéances impactent notamment, la production de nouveaux engagements de prêts ainsi que le lancement de nouveaux projets.

Ainsi, les engagements de prêts, qui ont atteint 1,945 milliard de dirhams (MMDH) au 30 septembre 2021, ont connu une baisse comparativement à la même période de l’année précédente au cours de laquelle ils avaient atteint 2,857 MMDH, dès lors qu’aucun engagement de prêts n’a été réalisé au cours du mois de septembre 2021, fait savoir le FEC.

Les décaissements de prêts, qui s’élèvent à 1,94 MMDH à fin septembre, ont atteint un niveau moins important que celui réalisé au cours de la même période de l’année dernière. Ces décaissements de prêts ont principalement concerné le financement de projets portant sur la réalisation d’aménagements urbains et d’infrastructures routières à hauteur de près de 87%, et ont permis notamment de financer la construction de voies de contournement des villes, le renforcement des infrastructures de base et la restructuration des quartiers sous-équipés.

Les créances sur la clientèle ont atteint 25,199 MMDH au 30 septembre 2021, soit un niveau similaire à celui enregistré au 31 décembre 2020, qui s’était établi à 25,208 MMDH.

Voir aussi:

Trois questions au Secrétaire général de l’ISO, Sergio Mujica

Sara Ouzian

La Bourse de Casablanca débute proche de l’équilibre

Maria MOUATADID

Baisse du flux net des IDE à 1,6MMDH

Maria MOUATADID