À LA UNE

L’économie marocaine perd près de 86.000 emplois au T2-2023

L’économie nationale a perdu près de 86.000 postes d’emploi au deuxième trimestre de 2023, ce qui correspond à une baisse de 1%, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette situation résulte d’une perte de 198.000 non rémunérés et d’une création de 112.000 postes d’emplois rémunérés, explique le HCP qui vient de publier une note d’information relative à la situation du marché au T2-2023.

Et de préciser que cette perte couvre une création de 121.000 emplois en milieu urbain et une perte de 206.000 postes en milieu rural.

S’agissant du taux d’activité, il a baissé de 0,4 point, par rapport à la même période de 2022, pour s’établir à 44,8%. Cette baisse résulte de l’accroissement de la population en âge d’activité (15 ans et plus) de 1,4 et de la population active de 1%.

La baisse du taux d’activité est plus prononcée en milieu rural (-1,6 point), passant de 50,8% à 49,2%, qu’en milieu urbain, en augmentation de 0,3 point, passant de 42,3% à 42,6%. Cette baisse a concerné plus les femmes (-0,8 point), passant de 21,3% à 20,5%, contre une quasi-stagnation (-0,1 point) parmi les hommes, de 69,9% à 69,8%.

Le taux d’emploi, quant à lui, a baissé de 0,9 point, passant de 40,2% à 39,3% au niveau national. Il a stagné à 37,5% en milieu urbain et a baissé de 2,3 points en milieu rural (de 48,7% à 46,4%).

Ce taux a enregistré une baisse parmi les hommes (-0,7 point) et parmi les femmes (-1,1 point).

Voir aussi:

Maroc : la croissance à 2,9% en 2023 (HCP)

Yosra BOUGARBA

ANRE: Nomination de trois directeurs dont 2 femmes

Salma EL BADAOUI

CESE/CES : Mme Schweng se félicite du dialogue

Maria MOUATADID