À LA UNE Entreprise

Salafin: recul de 4% du PNB au T1-2020

Casablanca – La société de crédits à la consommation Salafin a réalisé un Produit Net Bancaire (PNB) de près de 100 millions de dirhams (MDH) au cours du 1er trimestre de 2020, en recul de 4% comparativement à la même période de l’année écoulée.

A fin mars 2020, la production nette s’établit à 306 MDH, en retrait de 8% par rapport à la même période de l’année 2019, impactée par une baisse de 21,9% des Crédits Automobiles qui atteignent 131 MDH, relève la filiale du groupe BMCE dans un communiqué financier, ajoutant que les Prêts Personnels s’élèvent, quant à eux, à 175 MDH (+6,1%).

Ainsi, l’encours financier total au titre des trois premiers mois de 2020 s’établit à 3.587 MDH, en baisse de 1,6% par rapport l’exercice 2019, sous l’effet de la baisse de 4,1% des encours des opérations de Location avec Option d’Achat (LOA) à 890 MDH au moment où l’encours des Opérations de Crédit présente un solde 2.697 MDH, globalement stable (-0,7%).

Après un début d’année en légère croissance de la production nette de Salafin de +4% à fin février 2020, la mise en place de l’état d’urgence sanitaire a donné un coup d’arrêt à cette évolution au cours de la 3ème semaine de mars.

Ainsi la production du mois de mars a chuté de 37% ramenant l’évolution de la production du T1 2020 à -8% par rapport au T1 2019, constate la même source.

C’est essentiellement la production des Financements Automobiles qui a été le plus impactée par cette crise avec une baisse de 48% de la production nette entre mars 2019 et mars 2020, la baisse cumulée des financements auto est de 22%.

Selon la société, l’activité du T2-2020 sera « très lourdement » impactée, notant que la reprise partielle de l’activité de distribution de crédit pourrait intervenir au cours du T3-2020.

Voir aussi:

Le déficit du compte courant se stabilise au S1

Hicham Louraoui

L’investissement, une priorité et un chantier capital

Safaa BENNOUR

SNEP augmente son CA de 18,1%

Bassma RAYADI