• Accueil
  • À LA UNE
  • World Power-to-X Summit : Le Maroc, un partenaire naturel pour construire des liens forts de coopération avec l’UE (diplomate)
À LA UNE

World Power-to-X Summit : Le Maroc, un partenaire naturel pour construire des liens forts de coopération avec l’UE (diplomate)

Le Maroc devient un partenaire naturel pour construire des liens forts d’amitié et de coopération avec l’Union Européenne (UE), a souligné, mardi à Marrakech, l’ambassadeur de l’UE au Royaume, Patricia Pilar Llombart Cussac.

“Avec ses vastes ressources énergétiques, sa proximité avec l’Europe et les liens forts d’amitié et de coopération qui se sont développés sur tous les niveaux” gouvernemental, entrepreneurial, sociétal et humain avec l’UE, “le Maroc devient un partenaire naturel pour construire une telle relation”, a affirmé Mme Cussac lors d’une séance plénière sous le thème “L’hydrogène vert et la voie vers la COP28”, dans le cadre de la 3è édition du “World Power-to-X Summit” qui s’étale sur deux jours.

“Ce n’est pas par hasard que le Maroc a été le premier pays avec lequel l’UE a développé un partenariat vert”, a noté la diplomate, expliquant que ce partenariat est devenu le cadre politique de la coopération mutuelle sur les questions vertes et a permis de les placer au premier plan de cette relation.

Elle a, dans ce sens, relevé que l’UE et le Maroc ont multiplié les contacts à tous les niveaux et développé ensemble un plan d’action ambitieux pour ce partenariat vert dans le domaine de la transition énergétique, l’adaptation aux changements climatiques, la protection de l’environnement et la promotion de l’économie verte et bleue.

L’hydrogène a vocation à devenir un élément central pour décarboner les systèmes énergétiques et ainsi réaliser les ambitions climatiques, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali, a indiqué que le Royaume a acquis une grande expérience dans le domaine des énergies renouvelables et dispose de plusieurs atouts en la matière, à savoir le potentiel solaire exceptionnel dans plusieurs régions du pays, la stabilité politique et réglementaire avec un environnement favorable aux investisseurs et les partenariats avancés avec l’Union européenne, notamment dans le cadre du “green deal”, outre l’infrastructure et la connectivité avec l’Europe.

Dans la même lignée, Mme Benali a mis en avant la nécessité de multiplier par trois l’investissement annuel dans les énergies renouvelables, afin de se préparer à la future économie basée sur l’hydrogène vert, affichant l’intention d’investir en partenariat avec le secteur privé entre 1 et 2 milliards de dollars US par an de manière constante pour bâtir un modèle social et économique plus fort et d’accélérer le paradigme de la transition énergétique.

Le Power-to-x pourrait représenter une solution judicieuse pour décarboniser le secteur énergétique, en particulier celui à forte consommation d’énergie, a-t-elle argué, notant le besoin de suivre une approche pragmatique pour atteindre nos objectifs, dont celui de couvrir 52% de nos besoins énergétiques à partir des sources d’énergies renouvelables à l’horizon 2030.

Fort du succès de la deuxième édition qui avait réuni plus de 500 participants, 90 conférenciers représentant 31 pays lors de 9 panels et 3 réunions bilatérales, l’événement de cette année s’annonce encore plus ambitieux avec plus de 1.000 participants attendus, 170 experts intervenants, 35 sessions et 5 side events, selon la même source.

Ainsi, le sommet de cette année offre un programme complet, comprenant des séances plénières, des sessions parallèles et des masterclass uniques et enrichissantes. Ce programme permettra d’approfondir la compréhension des divers aspects de la chaîne de valeur du power-to-x, tels que la production, la conversion, le stockage, la distribution et l’utilisation, sans négliger les aspects réglementaires et financiers et ceux liés à l’infrastructure.

L’aspect exposition sera renforcé, mettant en avant les acteurs clés qui présenteront les toutes dernières innovations et solutions dans le domaine de l’énergie verte. Des sessions de networking stimulantes faciliteront la création de relations avec les experts et les décideurs influents de l’industrie.

Voir aussi:

BOA: Le RNPG s’envole de 261% au T1-2021

Maria MOUATADID

Meknès: Une réunion préparatoire du 16ème SIAM

Yassine Ahizoune

Le HUAWEI P50 Pro est désormais disponible au Maroc

Hassnaa EL AKKANI